Faire face au stress


Par Lise Bourbeau | Paru dans Mieux-Être Édition Octobre 2017

Il semble que de plus en plus de personnes se sentent stressées quand le mois de septembre arrive. C’est certainement dû à l’énergie différente que l’on ressent globalement. Comment envisager cette période avec entrain et sérénité?

En effet, l’été, nous baignons dans une énergie de vacances, de fête, de repos et d’absence de projets importants. Dès que l’été s’achève, nous commençons à sentir et à savoir que nous devons nous préparer à faire des changements. Prenez donc la décision de bien utiliser cette énergie au lieu d’en avoir peur.
Pour illustrer tout ce qui précède, prenons un exemple. L’été s’achève et vous décidez que vous voulez suivre une formation en vue d’améliorer ce que vous êtes/faites ou en vue de changer de carrière. Il est fort probable que votre ego décide de vous prendre en charge, car il est très fermé à tout ce qui est nouveau. Il a sans cesse peur pour vous et il croit que vous ne pourrez pas faire face aux conséquences d’un changement.

Il essaiera possiblement de vous culpabiliser, de vous faire croire que vous n’êtes pas assez bien pour viser quelque chose de meilleur pour vous, que vous devriez utiliser votre temps et votre argent à autre chose qui est plus important, etc.

Vous devrez donc bien vérifier ce que ce désir vous permettra d’Être et ensuite être alerte au sentiment d’enthousiasme (le Wow) qui survient. Pour vous aider, posez-vous cette question: «Si toutes les circonstances étaient parfaites, si j’avais tout le temps et l’argent nécessaires, que cela ne dérangeait personne autour de moi, comment me sentirais-je à l’idée d’aller vers ce que je veux?» Retenez bien le premier Wow intérieur, car très souvent, à peine quelques secondes s’écoulent avant que l’ego prenne le dessus pour vous faire douter de votre choix.

Comment faire face aux sources de stress ou de malaise
- Être attentif à la culpabilité

Beaucoup de gens se sentent coupables et n’en sont même pas conscients. Il est important que vous soyez alerte à la grande influence de votre ego qui vous dit – à travers les petites voix dans votre tête – que ce que vous voulez, dites et faites est bien ou mal, correct ou incorrect. Aussitôt que vous vous rendez compte que vous êtes en train de vous juger ou vous accuser, prenez le temps de prendre trois bonnes respirations et dites à votre ego que vous êtes prêt à assumer les conséquences de toute action que vous voulez entreprendre.

- Bien utiliser votre sens du perfectionnisme
Le stress est vécu par les personnes qui utilisent mal leur perfectionnisme. Il est bon de rechercher l’excellence, mais si vous êtes trop idéaliste, c’est encore votre ego qui est à l’œuvre. Vous risquez d’être un éternel insatisfait et d’avoir peur d’être critiqué ou d’affecter votre réputation. Je vous conseille d’accepter d’être aussi parfait que vous pouvez l’être. Vous n’avez pas à réviser ou recommencer plusieurs fois la même chose.

- Être alerte à vos obligations
Aussitôt que vous vous entendez dire ou penser «il faut», «je devrais», devenez conscient que vous écoutez encore votre ego et non vos besoins. Demandez-vous alors quelle serait votre préférence et décidez de la satisfaire ou non, selon votre capacité d’assumer les conséquences. Ce sera donc vous qui déciderez et non votre ego.

4 conseils pour retrouver votre puissance intérieure avec calme, joie et fierté.
1. Savoir ce que vous voulez. Aussitôt qu’un désir fait surface, vérifiez en vous pour savoir s’il répond à un vrai besoin de votre être. Posez-vous la question suivante: «Ce désir va m’aider à être et à me sentir comment?» Soyez alors alerte à ce que vous ressentez. Si cela vous enthousiasme beaucoup, vous découvrez que c’est un vrai besoin.

2. Lâcher prise. La capacité de lâcher prise est un des moyens les plus importants pour se libérer du stress et pour apprendre à faire confiance à votre Dieu intérieur, votre grande puissance créatrice. L’opposé du lâcher-prise est de vouloir tout contrôler. Vous savez que vous lâchez prise de votre mental lorsque vous pouvez être bien même si les résultats ne sont pas selon votre planification ou votre «je veux». C’est savoir que votre dimension mentale ne peut pas connaître les vrais besoins de votre âme, votre être. C’est seulement votre énergie divine qui sait tout de vous et connaît vos vrais besoins. Par contre, lâcher prise ne signifie pas être inactif et avoir une confiance aveugle dans le fait que tout va arriver tout seul. C’est plutôt faire tout ce qui est en votre pouvoir pour atteindre vos buts et ensuite les remettre entre les mains de l’Univers pour vous diriger vers ce qui est le mieux pour vous.

3. Se décider. Souvenez-vous que pour manifester quoi que ce soit dans la vie, il ne suffit pas de seulement désirer. Aucune action ne peut être entreprise sans avoir pris une décision. Prenez le temps de ressentir en vous «Je décide de…» et sachez que cette décision est un acte d’amour envers vous-même. Si vous ne répondez pas vous-même à vos désirs, vous aurez des attentes envers les autres. Ceci vous causera du stress et des malaises, car personne n’est sur terre pour répondre à vos attentes. Vous seul pouvez décider de ce qui est bon pour vous.

4. Passer à l’action en étant organisé. Pour passer à l’action, il est important de le planifier. Il se peut que ce ne soit pas le bon moment pour manifester ce désir. C’est seulement en vérifiant votre temps, vos capacités, les moyens à votre disposition, et en notant le tout sur papier, que vous pouvez savoir si vous foncez maintenant vers ce que vous voulez ou si vous le planifiez pour plus tard. Par contre, n’oubliez pas ce que vous voulez, car le fait de le visualiser et de sentir l’enthousiasme (le Wow) en vous est un bon moyen de développer l’énergie nécessaire pour le faire arriver un jour.

Aide-mémoire pour vous libérer du stress et aller vers ce que vous voulez
- Discuter avec l’ego pour enrayer la culpabilité
- Être moins perfectionniste
- Choisir ses obligations consciemment
- Trouver son désir et vérifier si c’est un réel besoin
- Se décider d’aller vers ce désir
- Passer à l’action
- Lâcher prise sur les résultats

Il se peut aussi que vous vous aperceviez que finalement cela ne vous enthousiasme pas et que c’était un désir non fondé. Mais si vous ressentez bien de l’enthousiasme, passez à la planification. Mettez tout en œuvre pour faire arriver votre désir et lâcher prise sur les résultats…


Lise Bourbeau
Fondatrice et auteure de 25 livres
École Écoute Ton Corps
www.ecoutetoncorps.com
www.facebook.com/ecoutetoncorps