Bains et saunas médicinaux chez soi


Natacha Imbeault | Paru dans Mieux-Être, Édition Décembre 2018

Ainsi, si on aime le cocooning, pourquoi ne pas s’équiper pour se chouchouter facilement lorsque le besoin s’en fait sentir ? Pour ma part, j’ai installé dans ma maison un petit bain thérapeutique à jets d’air, ce qui maximise encore plus mon expérience. De plus, ce type de bain, contrairement au bain à remous, est beaucoup plus hygiénique, en plus d’offrir des massages qui sont doux pour le système circulatoire ; tous les membres de la famille peuvent donc l’utiliser. Je me suis aussi procuré un petit sauna vapeur portatif. J’en ai choisi un dont l’appareil qui chauffe l’eau pour faire la vapeur comprend un sélecteur de température. Ainsi, je peux adapter l’intensité à ma condition et à mon énergie du moment. De plus, le modèle que j’ai choisi me permet d’ajouter des plantes dans le réservoir d’eau, ce qui me permet de bonifier le traitement.

Les plantes médicinales
Les plantes peuvent agir sur plusieurs plans : physique, émotif, énergétique. Nous pouvons donc choisir une plante pour ce qu’elle nous apporte au point de vue physique, mais nous pouvons aussi tenir compte de ses qualités spécifiques pour que ses bienfaits nous accompagnent dans les passages émotionnels ou spirituels. Il est donc intéressant d’avoir recours aux plantes médicinales non seulement lorsqu’on a besoin d’un soutien physique, mais aussi en fonction de nos divers besoins, et d’apprendre à les utiliser.

Afin que votre mélange vous procure un traitement efficace, choisissez plus d’une plante à la fois, tout en vous assurant de ne pas mélanger celles qui ont des propriétés relaxantes avec celles qui sont considérées comme stimulantes, ce qui annulerait les effets de l’une et de l’autre.

Comment les utiliser ?
Pour un sauna vapeur, mettez simplement les plantes de votre choix dans la machine. Pour un bain traditionnel, je vous propose deux choix. Premièrement, vous pouvez opter pour une décoction : mettez 250 ml de plantes de votre choix dans 2 L d’eau, couvrez et faites chauffer à feu doux environ 20 minutes ; laissez reposer jusqu’à ce que vous puissiez filtrer la décoction, en pressant bien les plantes, sans vous brûler. Versez ensuite le liquide dans le bain. Cette méthode permet d’aller chercher un maximum de propriétés dans les plantes. La seconde option serait de moudre les plantes et de les mettre directement dans le bain pour ensuite remplir le bain uniquement d’eau chaude. On laisse reposer et on entre dans la baignoire lorsque la température de l’eau est acceptable.

Autres produits pour le bain
On peut ajouter divers produits aux plantes médicinales ou encore les utiliser seuls. On opte pour l’argile blanche, pour nettoyer la peau tout en douceur, l’argile verte, pour nettoyer la peau plus intensément, le sel d’Epsom, pour relâcher la musculature, le sel de mer, pour nourrir et reminéraliser la peau, et la farine de riz ou d’avoine, pour adoucir et nourrir la peau en profondeur. Les élixirs floraux s’avèrent un complément très intéressant. Vous pourrez en découvrir plusieurs en vous référant à des articles parus dans des numéros précédents.

Exfoliation à sec
Si votre peau n’est pas trop sensible, permettez-vous une exfoliation à sec avant le bain ou le sauna vapeur, ce qui maximisera l’absorption des propriétés des plantes médicinales. De plus, cette méthode utilisée après le bain ou le sauna permettra d’éliminer toutes les peaux mortes.

Durée du soin
Un bain ou un sauna vapeur de 20 à 40 minutes suffiront pour vous procurer un état de détente et pour laisser le temps à votre corps d’absorber les propriétés des plantes. À tout moment, si vous sentez que vous en avez assez, écoutez votre corps et arrêtez le soin. À l’inverse, il arrive aussi parfois qu’après 40 minutes on sente qu’on peut rester plus longtemps. Dans un tel cas, si votre condition vous le permet, osez le faire.

Douche froide
En terminant votre rituel détente par une douche froide, vous ressentirez un effet tonifiant et un boost d’énergie. Personnellement, je me fais souvent une exfoliation pour éliminer les peaux mortes et je termine mon soin par une douche froide. C’est extrêmement vivifiant, en plus d’être bénéfique pour le système circulatoire.

La respiration
Avoir une respiration efficace et profonde permet au corps de bien expulser le gaz carbonique (CO2), lequel est acidifiant, et permet de refaire le plein d’oxygène. Une bonne respiration permet également de meilleurs échanges métaboliques dans tout le corps, ce qui, par le fait même, améliore le niveau d’énergie, en plus de détendre efficacement. Pratiquer des respirations conscientes et profondes durant le bain ou le sauna potentialisera les bienfaits de ce précieux moment que vous vous accordez.

Une expérience régénérante
En plus des bienfaits incontournables que vous procurent le bain ou le sauna vapeur, l’absorption, par votre peau, des propriétés bienfaisantes des plantes médicinales vous fera vivre une expérience des plus « ressourçantes ». Prendre soin de vous deviendra rapidement un rendez-vous que vous voudrez vous donner à vous-même, encore et encore !

Avoine fleurie (Avena sativa)
Elle est fortifiante et tonifie tout le corps en reconstruisant l’énergie vitale. Elle renforce les fonctions musculaires ainsi que l’endurance durant les entraînements physiques. L’avoine est également « alcalinisante », antidépressive, calmante, nervine, anti-inflammatoire, légèrement antispasmodique et émolliente, en plus de nourrir la peau.

Basilic (Ocinum basilicum)
Il est un tonique contre la fatigue nerveuse. Il agit sur les angoisses, les dépressions et l’insomnie d’origine nerveuse. Le basilic aide au relâchement de la musculature et, combiné au romarin, il favorise la concentration et le focus.

Calendula (Calendula officinalis)
Voilà une excellente plante pour avoir une belle peau ; elle est émolliente, cicatrisante et anti-inflammatoire. La calendula aide à la circulation de la lymphe.

Camomille (Matricaria recutita)
Elle est incomparable pour calmer l’anxiété, l’angoisse, la nervosité, l’agitation ainsi que l’inflammation, à divers niveaux. Elle est antispasmodique et détend la musculature.

Cataire (Nepeta cataria)
C’est une plante pour lâcher prise, qui est efficace pour les petits comme pour les grands. Elle aide à laisser aller. La cataire est un tonique nerveux. Elle est calmante, antispasmodique et sédative.

Éleuthéro (ou ginseng sibérien) (Eleutherococcus senticosus)
L’éleuthéro est une plante adaptogène très utilisée aujourd’hui. L’éleuthéro peut être utilisé comme tonique général. Il augmente l’acuité mentale, facilite l’effort physique, stimule plusieurs des fonctions immunitaires et augmente la résistance d’un manque d’oxygène au cœur.

Framboisier (Rubus idaeus)
Astringent, en usage externe, il aide à resserrer les tissus. Il est très nutritif pour la peau et tout le corps.

Lavande (Lavandula officinalis)
Elle est calmante, apaisante et légèrement sédative. Elle soulage les douleurs, détend les contractions musculaires. La lavande intervient en cas d’insomnie, d’anxiété ou d’angoisse. C’est un fortifiant universel, qui est utile en cas d’inflammation des bronches, de fatigue persistante ou de stress.

Menthe (Mentha spp.)
Elle décontracte la musculature.

Ortie (Urtica dioica)
Elle fortifie le corps. Elle redonne force, courage et vitalité. Elle est tonique pour les glandes surrénales. Elle soutient et tonifie tout l’organisme. Elle aide à régulariser le métabolisme et à diminuer les effets néfastes du stress. Elle est utile en cas d’épuisement et de surmenage. L’ortie a des propriétés diurétiques, astringentes, « anticancers », antirhumatismales, en plus d’être légèrement antispasmodique.

Millepertuis (Hypericum perforatum)
Il s’agit d’une excellente plante pour relâcher la musculature et calmer la douleur et l’inflammation.

Reine-des-prés (Filipendula ulmaria)
Elle contient, dans ses feuilles et sommités fleuries, des salicylates, qui ont des propriétés analgésiques et anti-inflammatoires. Elle contribue à réduire le niveau d’acidité dans l’organisme tout entier et aide à soigner les problèmes articulaires.

Romarin (Rosmarinus officinalis)
C’est un excellent tonique général. Il est anti-inflammatoire grâce à la présence d’acide rosmarinique et de flavonoïdes. Le romarin stimule la mémoire et aide à rester centré. C’est une plante qui aide à rester ici et maintenant. De plus, il stimule la circulation, jusque dans les extrémités.

Saule (Salix alba)
L’acide salicylique, qu’il contient, soulage les douleurs, tout en diminuant l’inflammation.

Scutellaire (Scutellaria lateriflora)
Elle détend en profondeur la musculature et l’être en entier. Elle calme l’activité cérébrale et combat l’insomnie.

Thym (Thymus vulgaris)
Il est le spécialiste pour renforcer le système respiratoire, en plus d’être tonifiant et fortifiant.


Natacha Imbeault
Maître herboriste et Hta (Herboriste thérapeute accréditée)
Directrice de l’Herbothèque

www.herbotheque.com

ATTENTION : Si vous êtes enceinte, avez une maladie grave ou prenez une médication, assurez-vous que les plantes que vous voulez consommer sont recommandées dans votre condition. Notez que les recommandations faites ici s’appliquent aux plantes en vrac, infusions, huiles de macérations ou concentrés liquides utilisés en herboristerie. Elles ne s’appliquent pas aux huiles essentielles, qui, elles, demandent beaucoup plus de précautions concernant leur utilisation.