Le reiki, guérir par le toucher


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
Le reiki, guérir par le toucher

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

Le reiki, guérir par le toucher

Tout repose dans l'énergie transmise lors du contact avec le praticien, qui fait l'imposition des mains, et la personne à traiter. En suivant les enseignements d'un maître reiki, vous arriverez à vous faire du bien, tout en le faisant aux autres. PAR LOUISE MOREAU Le reiki a pris son envol au Japon, grâce à Mikao Usui, vers la fin du XIXe siècle, mais il a des origines tibétaines de plus de deux mille ans. M. Usui a fait naître la notion plus moderne du reiki sous le nom de Usui Shiki Ryoho, qui signifie « système Usui de guérison naturelle ». À la mort de Mikao Usui, le Dr Chujiro Hayashi, l'un de ses disciples, perpétua au Japon les traditions rattachées au reiki selon les enseignements de son maître. Si le reiki est venu jusqu'à nous, c'est grâce à la témérité de Hawayo Takata, une jeune Américaine d'origine japonaise vivant à Hawaï. Cette femme, qui avait divers problèmes de santé et souffrait d'une dépression, avait fait appel au Dr Hayashi en 1953 pour éviter une opération. Après avoir été complètement guérie par l'approche du reiki, elle décida de suivre une formation de maître reiki. Sa persévérance et sa ténacité vinrent à bout de tous les tabous privilégiant les hommes dans l'enseignement du reiki. Après s'être battue pour se faire une place dans ce milieu misogyne, elle introduisit finalement le reiki aux États-Unis vers la fin de sa vie. Elle avait formé une vingtaine de maîtres. Aujourd'hui, plusieurs centaines de maîtres reiki dispensent leur enseignement à travers le monde. Une approche énergétique L'étymologie du mot japonais reiki signifie : rei, énergie universelle de vie, et ki : énergie vitale en chacun de nous. Cette approche naturelle se caractérise par l'harmonisation énergétique, via l'imposition des mains, pour catalyser l'énergie d'amour universel. Cette énergie positive et extrêmement bénéfique est présente en nous et autour de nous. Elle a une force vitale inébranlable. Le reiki est transmis par un praticien qui place ses mains sur ou au-dessus du corps de la personne malade ou souffrante. Ce praticien n'a pas de pouvoir ni de don particulier, il ne fait que canaliser l'énergie universelle afin de rétablir certains déséquilibres et éliminer les polluants emmagasinés dans le corps de la personne. Roland Bérard, maître reiki, explique : « Dans le reiki, la personne devient simplement un canal, un instrument de transmission ou un intermédiaire entre la source d'énergie universelle et la personne elle-même. Ça se fait en imposant les mains sur les différentes régions du corps qui ont besoin de soin, soit les points d'énergie (les chakras) et les articulations majeures. L'énergie, ayant une conscience divine et bienfaisante, va se rendre là où elle a besoin d'aller pour aider à la guérison. » Éloigner la maladie En stabilisant et en équilibrant les énergies à travers le corps, le reiki peut aider à enrayer les maladies qui se manifestent chez un individu. Selon Roland Bérard, la maladie est le résultat d'une énergie qui a été bloquée. « L'énergie guérissante [sic] du reiki qui circule dans le corps, précise-t-il, va se loger dans les endroits où le besoin se fait sentir et peut ainsi aider à débloquer l'énergie stagnante qui est là et qui crée la maladie ou le malaise. Quand l'énergie ne passe pas, la maladie peut s'installer pour de bon. Le fait d'imposer les mains et de rendre l'énergie disponible, cela peut débloquer la bonne énergie, la refaire circuler et par le fait même guérir l'organe malade. » Il va de soi que le reiki ne remplace en rien un diagnostic médical. Il se préoccupe uniquement des énergies vitales du corps. Il est surtout complémentaire à tout traitement en médecine traditionnelle ou à des médicaments, et peut souvent accélérer le processus de guérison. « Le reiki peut très bien s'appliquer aux animaux, aux plantes, aux situations et à bien d'autres choses », précise Roland Bérard. Une capacité insoupçonnée Selon Roland Bérard, tout le monde a cette habileté innée à transmettre les énergies et peut la développer. S'initier au reiki permet de renforcer cette pratique. « Certaines personnes se rendent compte tout naturellement que leurs mains sont plus chaudes que d'autres et que lorsqu'elles les apposent sur une personne, celle-ci ressent un bien-être. Souvent, un simple mal de tête, ou une tension, peut disparaître. » Vers une croissance personnelle Pour tous ceux et celles qui désirent acquérir certaines notions de reiki, ou même devenir maîtres reiki, des cours classés en trois ou quatre niveaux (selon la lignée du maître enseignant) sont offerts à Montréal. Reiki 1 : ce cours, échelonné sur une période de 10 à 12 heures, couvre quatre rituels d'initiation énergétique afin de pouvoir se traiter soi-même ou de traiter les autres. Reiki 2 : d'une durée de huit heures, ce cours inclut deux rituels d'initiation énergétique avec ajout de symboles, permettant d'intensifier le traitement et de traiter à distance. On enseigne aussi une variation de la technique que l'on appelle le reiki émotionnel et mental. Reiki 3 : ce cours de huit heures comprend un rituel d'initiation énergétique avec enseignement du premier symbole du maître et une technique d'harmonisation. Niveau maître : l'enseignement au niveau maître varie selon le maître enseignant et peut être d'une durée de deux jours à quelques mois. Ce niveau permet l'enseignement du reiki. Plus répandu que jamais Depuis plusieurs années, de plus en plus de recherches s'effectuent à travers le monde sur le reiki. Même dans certains hôpitaux, on utilise le reiki non seulement pour aider les gens à se détendre, mais aussi pour préparer les patients lors d'une opération. « De plus en plus de médecins commencent à en prendre conscience et s'ouvrent à cette pratique alternative », confie Roland Bérard. • L'exercice de respiration anti-stress de Nicole Bordeleau • Faites un o avec votre bouche et soufflez loin de vous en faisant un léger bruit. • Inspirez doucement par le nez. • Répétez cet exercice une dizaine de fois. Expirez pendant de 8 à 10 secondes et inspirez pendant quatre secondes.

Prec
Suite

PARTENAIRES

Partenaire
Partenaire
Partenaire
Partenaire
Lexis Média inc.
1428, rue Montarville, bureau 202, Saint-Bruno-de-Montarville (Québec) J3V 3T5
T +1 514 394-7156
Gouvernement du Canada
© 2017 - Tous droits réservés - Lexis Média inc.
Design graphique, programmation et hébergement: VisionW3.com