La diète du bonheur


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
La diète du bonheur

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

La diète du bonheur

« Au primaire, je savais que je n'étais pas comme les autres. À huit ans, j'avais déjà un grave problème de poids et pesais plus de 200 livres. J'étais la vedette d'un jeu qui s'appelait “Roule la Boule” et qui consistait à me faire tomber pour ensuite me rouer de coups. » Dans une foule d'anecdotes et de souvenirs teintés d'humour, Jimmy nous raconte le déclic qui a changé radicalement sa vie. Des épisodes d'intimidations de son enfance, en passant par les périodes de rébellion de son adolescence, jusqu'à ce soir malheureux de janvier, on découvre un homme qui, grâce à son courage et sa détermination, a retrouvé son amour propre et surtout son goût pour la vie. Pendant sa jeunesse, Jimmy se trace un chemin destiné à le mener nulle part, sinon au malheur, à l'échec et à la mort. « À cette époque, tout le monde me disait que je n'étais qu'un bon à rien, un perdant et un gros invalide. Cette étiquette colle souvent à la peau des gens qui sont pris avec un surplus de poids », précise-t-il. À 18 ans, en plus de peser plus de 425 livres, le jeune homme souffre de diabète, d'obésité morbide, d'asthme et de dépression. « J'étais tellement malheureux et mal dans ma peau, que je me suicidais progressivement avec la nourriture », dit-il sur le ton de la confidence. Inquiète de l'état de son fils, sa mère décide alors de prendre rendez-vous chez un médecin spécialiste de la dérivation gastro-intestinale. « À ce moment, je croyais avoir gagné la 6 49 de la perte de poids. J'étais toutefois un peu naïf de penser que l'on peut maigrir sans aucun effort, ni privation », explique-t-il. Et même si Jimmy est sur une liste d'urgence, son opération n'est prévue que dans cinq ans. « Je savais pertinemment que mon corps n'allait pas tenir le coup encore cinq ans », explique-t-il. Il avait raison. Pendant les treize secondes fatidiques où les battements de son cœur se sont arrêtés, Jimmy a une révélation. « Allongé dans mon lit ce soir-là, je me suis rendu compte à quel point la santé est importante. Sans elle, nous ne sommes rien », ajoute-t-il plein de conviction. À partir de cet instant, Jimmy adopte de nouvelles habitudes et une attitude positive face à la vie. Il change non seulement sa façon de manger et de bouger, mais aussi sa façon de penser. « Au début, à la piscine tout le monde se moquait de moi. Après deux séjours aux urgences, même mon médecin me déconseillait de poursuivre mes démarches santé. » Résolu toutefois à n'en faire qu'à sa tête, le jeune homme préfère mourir en vivant pleinement et sainement plutôt que de mourir bêtement. Détenteur d'un baccalauréat en sciences de l'activité physique, Jimmy donne aujourd'hui des conférences sur la motivation un peu partout au Québec. Entraîneur de mieux-être depuis quelques années, il est à même de comprendre les difficultés que traversent ceux qui désirent amorcer un processus de changement. « Dans mon parcours, j'ai appris à rester de glace devant les plaisanteries ou les commentaires des gens, raconte-t-il. J'ai même dû éloigner certaines personnes qui, au lieu de m'encourager dans la poursuite de mes objectifs, me mettaient des bâtons dans les roues. » Par conséquent, Jimmy conseille à ceux qui désirent changer leur vie de se faire un bilan, de se fixer des objectifs, et surtout d'éloigner les irritants de notre vie en se construisant des murs psychologiques. « Peu importe ce que vous voulez réaliser dans la vie, vous pouvez y arriver! Il suffit d'un déclic pour vous insuffler la volonté d'agir nécessaire », ajoute-t-il sur un ton prédicateur. « J'ai souvent l'impression que les gens ont cessé de rêver. Ils se complaisent dans leur cynisme et leur désillusion et mettent de côté leurs aspirations », nous dit Jimmy au terme de l'entrevue. Cet homme à la volonté d'acier n'est pas à court de rêves. Alors qu'il se prépare physiquement et mentalement à vivre son premier Ironman, Jimmy est la preuve vivante qu'une santé de fer permet d'éloigner les spectres de la maladie et de la mort. Et aujourd'hui, Jimmy peut se vanter, tout comme le célèbre personnage d'Émile Ajar, d'avoir la vie devant lui. Ann Châteauvert

Prec
Suite

PARTENAIRES

Partenaire
Partenaire
Partenaire
Lexis Média inc.
1428, rue Montarville, bureau 202, Saint-Bruno-de-Montarville (Québec) J3V 3T5
T +1 514 394-7156
Gouvernement du Canada
© 2017 - Tous droits réservés - Lexis Média inc.
Design graphique, programmation et hébergement: VisionW3.com