Rallumer la flamme!


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
Rallumer la flamme!

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

Par: Julie Pelletier, sexologue clinicienne

Rallumer la flamme!

Il semblerait que parfois les douceurs associées au confort d’une relation de couple longue et fructueuse sont aussi synonymes d’habitudes et de baisse de passion. Les corps changent, les besoins aussi et il arrive qu’entre-temps les conjoints se soient perdus un peu de vue. Monsieur désire Madame ou vice versa, mais un fossé s’est creusé et chacun hésite à en parler à l’autre. Les caresses sont donc évitées afin de ne pas être mal interprétées, les baisers sont de moins en moins échangés, de peur de donner de faux espoirs de rapprochements. Bref, l’amour perdure, mais le désert érotique a remplacé la passion. Possible de retrouver ce souffle? Envisageable de rallumer la flamme? Certainement, même (et surtout!) après toutes ces années!

Les cycles du couple

Tant de choses stimulent les membres du couple en début de relation : un regard, un toucher, un baiser, une attention. Tout devient une bonne raison pour se rapprocher et recréer cet instant de fusion. La passion charnelle anime les corps et stimule les hormones! Lors de ces moments, nul besoin d’artifices pour agrémenter le désir. Mais la vie de couple implique des changements, des périodes d’adaptation et signifie aussi le dépassement de soi.

Certains épisodes de la vie seront traversés avec facilité, car ils seront considérés comme étant des irritants mineurs, mais d’autres situations, plus graves, seront insupportables, voire même insurmontables. C’est à partir de ce moment-là que plusieurs couples oublient de travailler en équipe. Par contre, les réalités de chacun ne permettent pas toujours ce travail complice – pensons à une infidélité par exemple –, mais la plupart du temps, le fait de vouloir rester campé dans ses propres chaussures empêche de bien saisir l’ampleur de la situation vécue par l’autre.

Après la période passionnelle et la phase de l’adaptation, tout couple se voit inévitablement confronté à devoir « s’efforcer » pour construire, alimenter et stimuler sa vie intime, car c’est généralement à cette étape qu’arrivent enfant, maison et responsabilités.

Élaborer un socle commun de vie demande énormément de communication et une grande intimité, car l’intimité sexuelle provient naturellement du degré de complicité que le couple est capable, ou non, de recréer, à des moments bien précis. C’est dans un contexte de « désidéalisation » que tout cela se construit. Ce n’est pas facile, car l’autre nous apparaît tel qu’il est, telle qu’elle est.

Ensuite, c’est la quarantaine qui écorche plusieurs couples lors de son passage et finalement, l’âge de la retraite sonne et les désirs des conjoints peuvent se redéfinir différemment, ce qui peut entraîner quelques divergences…

Il n’est jamais trop tard pour s’immiscer dans le développement et la redéfinition de ce couple.
Apprendre à garder contact

Dans une vie de couple qui s’inscrit dans la durée, les étapes se succèdent, parfois en crise maturative, parfois en solutions à improviser.

La vie sexuelle devient donc l’endroit ultime pour se préserver des blessures et des souffrances, lorsque celles-ci sont provoquées par l’autre. Mais le signal d’une baisse de désir sexuel n’est pas automatiquement relié à un trouble majeur au sein du couple. Il peut parfois faire simplement référence au fait que les membres n’ont pas su garder suffisamment le contact pour créer cette complicité érotique. Certains éléments sont essentiels au climat de désir et d’abandon :

le respect mutuel (dans les ressemblances, mais aussi dans les différences)
une communication continuellement en mouvement
un désir de plaire à l’autre
un besoin d’être attirant/attirante, désirable


Voici 10 trucs pour favoriser l’érotisme au sein de votre couple (suggestions qui peuvent s’appliquer à toutes les étapes de la vie du couple!)

Mettre les périodes d’intimité sexuelle à l’agenda du couple.
Improviser des sorties en amoureux.
Réinventer le souper aux chandelles.
Un compliment (bien senti) à l’autre à tous les jours ou aussi souvent que possible.
Briser la routine sexuelle (d’autres pièces de la maison, d’autres positions, d’autres fantaisies…).
Un baiser langoureux par jour – donc l’association baiser et faire l’amour se brisera et la surprise étonnera!
Faire de votre corps un temple : apprivoisez-le, aimez-le, stimulez-le.
Ajouter l’humour comme ingrédient de séduction.
Cultiver un jardin secret de couple : échangez sur vos fantasmes, vos désirs, vos besoins.
Savoir saisir les moments et pouvoir improviser au gré de votre fantaisie!


Source : Julie Pelletier, sexologue clinicienne, 514.501.3003

Prec
Suite

PARTENAIRES

Partenaire
Partenaire
Partenaire
Lexis Média inc.
1428, rue Montarville, bureau 202, Saint-Bruno-de-Montarville (Québec) J3V 3T5
T +1 514 394-7156
Gouvernement du Canada
© 2017 - Tous droits réservés - Lexis Média inc.
Design graphique, programmation et hébergement: VisionW3.com