Bagarre de rue


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
Bagarre de rue

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

Par: Ann Châteauvert

Bagarre de rue

Dans presque toutes les villes d’Amérique du Nord, nul besoin de marcher bien longtemps pour déguster en plein air un repas ordinaire ou même gastronomique. Que l’on opte pour le classique marchand de hot-dog, le camion de crème glacée ou le vendeur ambulant de kebab, dans la rue, chacun y trouve son compte. Cette culture culinaire qui déambule et met de la vie dans des métropoles comme New York, Toronto ou Vancouver, a maintenant à Montréal son porte-étendard: Grumman 78. Le camion à taco, conduit par Gaëlle Cerf, Marc-André Leclerc et Hilary McGown, en plus de proposer une nourriture à faire saliver, vient relancer le débat autour de la cuisine de rue. 

C’est en 2010, lors d’un voyage au Mexique, que l’idée de Grumman 78 naît dans la tête de Marc-André Leclerc et Hilary McGown. Sous le charme de la cuisine mexicaine, ces deux cuisiniers d’expérience imaginent alors ce qui deviendra le premier camion à tacos de Montréal. «De retour de voyage, Marc-André et Hilary ont acquis un ancien camion de laitier et m’ont demandé de me joindre à eux, raconte Gaëlle Cerf, une des trois propriétaires du restaurant à quatre roues. J’ai tout de suite saisi l’opportunité, car le projet était ambitieux et le créneau complètement inexploité.» L’association avec Gaëlle, ancienne gérante du restaurant au Pied de Cochon, apportera en effet au «taco truck» la solidité nécessaire pour prendre la route.

«Pour l’instant, le camion détient un permis de restaurant, spécifie Gaëlle. Il peut donc être utilisé comme un lieu de préparation d’aliments au même titre qu’une cantine sur le bord de l’autoroute.» Malheureusement, la camionnette ne peut s’arrêter n’importe où dans les rues de Montréal pour nous faire découvrir ces délicieux tacos réinventés. La raison? Depuis le début des années 50, une réglementation municipale a fait disparaître les camions ambulants des rues de la ville. «Les causes de cette disparition reposent en partie sur l’incapacité de vendeurs ambulants à répondre à une foule de règles en ce qui concerne la salubrité», explique la jeune restauratrice.  

Prec

PARTENAIRES

Partenaire
Partenaire
Partenaire
Lexis Média inc.
1428, rue Montarville, bureau 202, Saint-Bruno-de-Montarville (Québec) J3V 3T5
T +1 514 394-7156
Gouvernement du Canada
© 2017 - Tous droits réservés - Lexis Média inc.
Design graphique, programmation et hébergement: VisionW3.com