Accueil   Recherche   

english


Santé

Le 12 septembre 2012 - 09:28  | Par: Natacha Imbeault
Outils

Plantes médicinales pour une vie optimale

Plantes médicinales pour une vie optimale

Vieillir en beauté intérieurement, extérieurement et naturellement, un chemin nourricier à tout point de vue, extrêmement satisfaisant.

La première étape, qui est primordiale selon moi, pour vieillir en beauté est de se choisir et de s’aimer assez pour s’offrir à soi-même ce dont nous avons besoin ainsi qu’à notre corps pour avoir une vie saine et satisfaisante. On peut prendre beaucoup de plaisir à cultiver la vie en nous et autour de nous lorsqu’on le fait dans l’amour plutôt que motivé par la peur ou par obligation. Alors, n’attendez pas d’être à un carrefour de vie qui vous obligera à choisir entre la santé et la maladie, la vie ou la mort. Choisissez-vous dès aujourd’hui. Choisissez de vivre une vie saine et satisfaisante et passez à l’action. 
Plusieurs facteurs dans notre société et dans notre mode de vie occidental ne favorisent pas une santé optimale et peuvent à long terme diminuer la qualité de vie. Alimentation raffinée et non biologique, stress, pollution, prise de médication chimique, manque d’exercice, produits corporels et de soins fabriqués avec des produits douteux et de plus en plus pointés du doigt, mauvaise qualité de l’eau et de l’air; ce ne sont ici que quelques-uns des facteurs qui influencent votre santé et votre niveau d’énergie. L’idée ici n’est pas de vivre en retrait de la société. Elle a des avantages indéniables. L’important est de faire pencher, par vos actions et vos choix, la balance vers des choix santé. Et ces choix existent!
La deuxième étape est d’avoir ce que l’on appelle en herboristerie un terrain sain avec un pH équilibré. Faisons un parallèle avec un jardin : si le sol n’est pas équilibré, les plantes qui y poussent auront de la difficulté à assimiler les nutriments, donc elles seront moins fortes et plus attaquées par divers ravageurs et maladies. Il en va de même pour notre corps. Voici quelques points qui vous aideront à avoir un terrain sain et équilibré. Ceux-ci permettront à votre corps de conserver, voire de retrouver, intérieurement et extérieurement, souplesse, énergie et vitalité. 

La respiration
Avoir une respiration efficace et profonde permet au corps de bien expulser le gaz carbonique (CO2) qui est acidifiant et de refaire le plein d’oxygène. Elle permet également de meilleurs échanges métaboliques dans tout le corps.

L’exercice
L’exercice est bénéfique pour bien des raisons. Il favorisera une respiration efficace et permettra une élimination encore plus efficace des déchets et toxines, en plus de vous apporter force, vitalité, enthousiasme et bonne humeur. Il permettra aussi d’éliminer les raideurs et tensions de votre corps si vous pratiquez un exercice régulièrement. 

L’élimination des déchets
Il est important de bien boire TOUS les jours de l’eau pour que votre corps ait à sa disposition les fluides nécessaires pour faire de bons échanges métaboliques, pour se nettoyer et éliminer les déchets et toxines qui sont très acidifiants. 

L’alimentation
Une alimentation diversifiée, composée majoritairement de légumes verts accompagnés de protéines, féculents et fruits sains est une clé importante pour vivre longtemps et en santé. On favorisera des plats cuisinés maison, de préférence avec des aliments biologiques quand ils sont accessibles pour vous. L’idéal est d’avoir une alimentation avec le moins d’additifs et agents de conservation possible, car ceux-ci entravent le bon fonctionnement de nos diverses glandes. De plus en plus d’études pointent du doigt les produits chimiques utilisés pour la culture et la transformation des aliments. Le principe de précaution devrait s’appliquer ici, car une fois la santé perdue, un cancer déclaré, etc., la vie n’est plus la même. Alors, pourquoi jouer avec le feu? 

Plantes médicinales pour vieillir en beauté
En plus d’un mode de vie sain, plusieurs plantes médicinales sont intéressantes pour favoriser un bon entretien et un bon fonctionnement du corps. Elles peuvent se prendre en infusion ou en concentré liquide (extrait dans le vinaigre ou l’alcool). Vous pouvez faire des mélanges en fonction de vos besoins. Pour l’infusion, mettre 5 à 10ml de plantes par 250ml d’eau. En prévention, boire une à deux tasses par jour, quatre à six jours par semaine. En traitement curatif, boire trois à quatre tasses par jour, six jours par semaine. Voici quelques plantes utiles pour les principaux problèmes rencontrés. 

  • Pour les problèmes inflammatoires, articulaires, musculaires et l’entretien du système locomoteur: avoine fleurie, camomille allemande, prêle des champs, reine des prés, saule. 
  • Pour un bon équilibre minéral et du pH ainsi que pour maximiser l’assimilation des nutriments de votre alimentation: achillée millefeuille, avoine fleurie, camomille allemande, framboisier, ortie, pissenlit, prêle des champs, trèfle rouge.
  • Pour favoriser le bon travail du système digestif: camomille allemande, chardon-Marie, framboisier, mélisse, pissenlit, reine des prés, romarin.
  • Pour une meilleure acuité mentale et pour une meilleure concentration: avoine fleurie, mélisse, romarin. 
  • Pour la bonne humeur et l’équilibre du système nerveux: astragale, avoine fleurie, camomille allemande, mélisse.
  • Pour un nettoyage général de -l’organisme en douceur: ail, framboisier, ortie, piment de Cayenne, pissenlit, romarin, trèfle rouge.
  • Pour un bon équilibre hormonal et glandulaire, tant chez l’homme que chez la femme: achillée millefeuille, ail, astragale, avoine fleurie, framboisier, ortie, trèfle rouge.
  • Pour un support général du système cardiovasculaire: achillée millefeuille, ail, aubépine, piment de Cayenne. 
  • Comme tonique et support général: ail, astragale, avoine fleurie, framboisier, mélisse, ortie, pissenlit, prêle des champs, trèfle rouge.

Je propose souvent deux mélanges d’infusions: 
Mélanger ensemble les plantes dans les proportions mentionnées: (1)= une partie, (2)= deux parties, etc. Il est important pour que le résultat soit intéressant que vous coupiez les plantes sèches en morceaux de grosseurs similaires de façon à ce que le mélange soit homogène. Ainsi lorsque vous prendrez par exemple 10ml du mélange, vous aurez un peu de tout. 

  • L’infusion du jour: elle a un effet plus tonique. On prendra deux à trois tasses durant le jour. Elle favorise, entre autres, une bonne énergie et une bonne acuité mentale: achillée millefeuille(1), aubépine(1), astragale(2), avoine fleurie(2), framboisier(2), mélisse(2), ortie(2), pissenlit(1), prêle des champs(1), reine des prés(1), romarin(1). Pour varier le goût, vous pouvez ajouter un peu de menthe poivrée à l’occasion.
  • L’infusion de fin de journée: elle est plus calmante. Elle détendra et préparera au sommeil, sans pour autant être somnifère. On prendra une à deux tasses à partir du souper ou plus tard en fin de journée, tout dépend de l’horaire et des activités prévues en soirée: avoine fleurie(2), camomille allemande(3), mélisse(1), trèfle rouge(1). Pour ceux qui veulent un effet plus relaxant ou pour varier, on pourrait ajouter une ou deux parties de lavande ou de scutellaire. 

L’ail, le chardon-Marie et le piment de Cayenne sont plus faciles à prendre sous forme de concentré liquide ou intégrés dans l’alimentation. Il est important de ne pas chauffer le piment de Cayenne, car à ce moment-là, il devient très irritant pour le système et perd ces propriétés médicinales. Les graines de chardon Marie peuvent être moulues finement et saupoudrées dans certains mets.
De saines habitudes de vie, de l’exercice, une alimentation diversifiée et idéalement biologique, un bon sommeil, une bonne gestion du stress, une consommation d’eau et la prise de certaines plantes médicinales au quotidien en prévention ou au besoin pour un problème, vous permettront de maintenir un terrain sain et de rester en santé longtemps.

Nom latin des plantes mentionnées dans cet article et précautions
Le nom latin est ce qui vous permet de vous ­assurer que vous achetez la bonne plante: achillée millefeuille2 (achillea millefolium), ail2 (allium sativum), aubépine2 (Crataegus oxyacantha), astragale2 (Astragalus membranaceus ), avoine fleurie (Avena sativa), camomille allemande2 (Matricaria recutita), chardon-Marie2 (Silybum marianum), framboisier2 (Rubus idaeus), lavande (lavendula officinalis), mélisse2 (Melissa officinalis), ortie2 (Urtica dioica), piment de Cayenne2 (Capsicum annuum), pissenlit2 (Taraxacum officinalis), prêle des champs12 (Equisetum arvense), reine des prés2 (Filipendula ulmaria), romarin2 (Rosmarinus officinalis), saule2 (Salix spp.), trèfle rouge2 (Trifolium pratense)
1 Plante à éviter durant la grossesse
2 Interactions possibles avec certains médicaments

Natacha Imbeault est maitre herboriste, auteure, conférencière, thérapeute multidisciplinaire et directrice de L’Herbothèque, un institut qui offre des formations en santé naturelle, en personne et par correspondance, partout dans la francophonie. herbotheque.com ou 819 326-4516.

Ressources: 
La section Herbo-Vie du site Internet de l’Herbothèque ainsi que le site Internet Passeport Santé contiennent une multitude d’informations gratuites sur la santé naturelle et les plantes, n’hésitez pas à les consulter.





 Article précédent  Retour  Article suivant


AUSSI À LIRE

Mesdames, reprenez possession 
de vos seins!
L'eucalyptus 
et les spas: l'un ne va pas sans l'autre!
Trésors naturels pour prendre soin de soi
12 bonnes raisons 
de pratiquer « l'automassage » quotidiennement
Se détoxiquer 
au quotidien : 6 trucs simples et efficaces




PARTENAIRES