Quel est mon environnement relationnel?


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
Quel est mon environnement relationnel?

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

Par: Hélène Renaud et Michel-Jacques Bergeron

Quel est mon environnement relationnel?

Un nouveau scénario, je suis l’Auteur de ma vie
Ce que j’écris coïncide-t-il avec mes vraies aspirations? Je dois être vigilant avant chaque reprise de scène, en orientant l’acteur pour qu’il n’écrive que du Bon, comme le meilleur Auteur de sa vie. À l’aide d’exemples, observerons deux types de rôles que nous avons tendance à incarner comme parent.
Rôle 1. Il a tendance à être autoritaire et ses enfants vivent des manques affectifs. Ils ont donc des comportements dérangeants pour aller chercher sa complicité. Il est dictateur, dur, exigeant, contraignant, il manque de compassion, ne voit que le négatif et donne des ordres en moralisant.
Rôle 2. Il est laxiste et permissif envers ses enfants qui ne l’écoutent pas et se sentent insécurisés. Ils ont des comportements dérangeants pour aller chercher son encadrement. Il n’a aucune structure et n’impose pas de balises. Il est peureux, victime et craint de ne pas être aimé.
Ces deux types de parents réagissent en vivant des colères sourdes ou mal exprimées. Eux et leurs enfants évoluent dans un climat de tensions.
Leur erreur est de croire que la difficulté vient des enfants et de se considérer comme victimes de leurs comportements dérangeants, alors qu’il leur suffirait d’agir sur la cause réelle qui est leur fermeture intérieure et leur manque de douceur: l’autoritaire est dur et fermé envers ses enfants et le laxiste est dur et fermé envers lui-même. La première Action Aidante Aimante, dans les deux cas, sera de privilégier la douceur qui leur fait défaut, sans oublier la fermeté bienveillante des balises qu’ils devront instaurer dans la famille. Ainsi, ils s’enseigneront cette qualité qui, disons-le, est une force et non une faiblesse. L’ayant acquise, ils seront des modèles et pourront la transmettre à leurs enfants. 

Voici les étapes pour défaire les mauvaises séquences et sortir du mode réactionnel:

  1. Reconnaître mon erreur sans me juger.
  2. Prendre un recul et observer la scène comme si c’était quelqu’un d’autre. 
  3. Monter mon niveau de conscience jusqu’à ma raison.
  4. Prendre la décision de refuser de m’attaquer ou d’attaquer l’autre.
  5. Sortir en dehors du champ de bataille; lâcher les mauvaises prises, enlever les critiques. 
  6. Dédramatiser, relâcher la tension (une erreur se corrige).
  7. Choisir la relation «Nous», plutôt que la réaction (orgueil et solitude).
  8. Par rapport au comportement dérangeant, me poser cette question: «Dans la même forme ou une forme différente, suis-je pareil?» Si je réponds oui, me transformer.
  9. Accomplir des Actions Aidantes et Aimantes

Référence:
Livre et formations
Comment développer l’Estime de Nous

Article précédent

PARTENAIRES

Partenaire
Partenaire
Lexis Media

7750, boulevard Cousineau, bureau 103, Saint-Hubert (Québec) J3Z 0C8

Gouvernement du Canada
© 2019 - Tous droits réservés - Lexis Média inc.
Design graphique, programmation et hébergement: VisionW3.com