GLUTEN: le nouvel ENNEMI?


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
GLUTEN: le nouvel ENNEMI?

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

Par: Julie DesGroseilliers, Dt.P.

GLUTEN: le nouvel ENNEMI?

 

Depuis quelques années déjà, et encore plus de nos jours, le gluten fait beaucoup jaser. À en croire certains ouï-dire, le gluten serait rendu l’ennemi numéro un de notre santé. Mais, qu’en est-il au juste?

Le gluten: une protéine
D’abord, il faut savoir que le gluten est une protéine, présente dans plusieurs céréales: blé, épeautre, kamut, seigle, orge, malt, triticale et avoine régulière1. Ainsi, lorsqu’on souffre d’une intolérance permanente au gluten, appelée maladie cœliaque, cela entraîne une inflammation de l’intestin, laquelle détruit les villosités intestinales. Lorsque ses dernières disparaissent, plusieurs symptômes digestifs peuvent faire leur apparition (ex. diarrhée, constipation, douleurs abdominales, ballonnements), entraînant également une malabsorption de plusieurs éléments nutritifs (ex. fer, calcium, acide folique, vitamines A, D, E et k). De la fatigue, une perte de poids, des douleurs aux os et aux articulations figurent également au tableau des nombreux symptômes reliés à l’intolérance au gluten. À noter que les symptômes varient énormément d’une personne à l’autre, au point où ils sont parfois absents. C’est ce que l’on appelle la maladie cœliaque «silencieuse». 

Courante, la «vraie» maladie cœliaque?
La maladie cœliaque affecte les personnes de tous âges. Il est estimé qu’environ 300000 Canadiens en sont atteints, dont plus de 76000 Québécois. Le diagnostic de la maladie est difficile à déterminer puisque les symptômes qui la caractérisent sont communs à plusieurs maladies (ex. syndrome du côlon irritable, fibromyalgie), sans compter qu’ils sont très variés. Or, une prise de sang ainsi qu’une biopsie (prélèvement de tissus dans l’intestin grêle) sont nécessaires pour confirmer la présence de la maladie. Malheureusement, plusieurs personnes s’auto--diagnostiquent intolérants au gluten et par conséquent, se privent pour aucune raison d’une variété importante d’aliments, de nutriments et de plaisir. Il y a aussi de plus en plus de personnes qui excluent le gluten de leur alimentation prétextant que celui-ci est la cause de leurs bobos comme l’arthrite. Or, la science n’a démontré aucun lien entre le gluten et les maladies autres que la maladie cœliaque. Par conséquent, nul besoin de se soumettre à un régime sans gluten si un diagnostic médical n’a pas été posé. Le gluten n’est pas notre ennemi, à moins d’être intolérant!

Un régime de vie
La seule façon de traiter la maladie cœliaque est d’éliminer complètement le gluten de son alimentation, et ce, pour toute la vie. L’absence de gluten permet aux villosités intestinales de reprendre vie et ainsi, à l’intestin de guérir. Par conséquent, les symptômes ainsi que les carences nutritionnelles peuvent se résorber. Mais, dès que du gluten entre à nouveau en contact avec l’intestin, les symptômes sont de retour, d’où l’importance d’adopter un régime strict pour la vie durant.
Suivre un régime sans gluten comporte son lot de défis puisqu’il demande de connaître et d’éliminer de son alimentation, toutes les céréales contenant du gluten, les sous-produits de ces céréales et les produits fabriqués à partir de ces sous produits, ainsi que les sources cachées comme les médicaments. Par conséquent, c’est un régime qui implique de grands changements tant au niveau du mode de vie que de l’alimentation. La rencontre avec une nutritionniste2, ayant une expertise avec la maladie cœliaque, s’avère pratiquement un incontournable afin d’être bien outillé face à ce nouveau mode de vie. 

Exemples d’aliments à exclure d’un régime sans gluten:
Tous les produits à base des céréales suivantes: blé, épeautre, kamut, seigle, orge, malt, triticale et avoine régulière:

  • Produits céréaliers: pains, croissants, pâtes alimentaires, couscous, craquelins, céréales à déjeuner, etc.
  • Pâtisseries: gâteaux, tartes, biscuits, etc.
  • Bières et cafés de céréales.
  • Seitan (fait principalement de gluten de blé), viandes et poissons enfarinés ou panés.

Prec

PARTENAIRES

Partenaire
Partenaire
Partenaire
Partenaire
Lexis Média inc.
1428, rue Montarville, bureau 202, Saint-Bruno-de-Montarville (Québec) J3V 3T5
T +1 514 394-7156
Gouvernement du Canada
© 2017 - Tous droits réservés - Lexis Média inc.
Design graphique, programmation et hébergement: VisionW3.com