Les fraises enfin de retour!


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
Les fraises enfin de retour!

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

Par: Julie DesGroseilliers, Dt.P.

Les fraises enfin de retour!

Dès la mi-juin, on peut finalement savourer les bonnes fraises hâtives du Québec. Et grâce aux fraises d’automne, on peut se délecter de ces petites perles rouges jusqu’à la mi-octobre. Mais, pour étirer le plaisir tout au long de l’année, on ne manque pas de faire des provisions pour le congélo. Car, quel bonheur que celui de se concocter un bon smoothie onctueux en plein mois de décembre avec des fraises de chez nous! Miam!

Vive la gourmandise
En forme de cœur, les fraises évoquent l’amour, le romantisme (surtout avec du champagne!), mais aussi, la santé. Une tasse (250ml) de fraises fraîches offre seulement 50 calories et comble 100% des besoins quotidiens en vitamine C… Voilà une façon drôlement saine de se sucrer le bec
Reconnues pour leur pouvoir «santé», les fraises contiennent de l’acide éllagique et des anthocyanidines (pigments responsables de leur couleur rouge), des composés aux propriétés antioxydantes par excellence. Les fraises possèderaient un effet protecteur contre le cancer et les maladies cardiovasculaires. Pour une fois que la gourmandise n’est pas un vilain péché, on en profite pour colorer notre menu en rouge, du petit-déjeuner au souper, en passant par les collations! Pour des idées de recettes, on consulte le site de l’Association québécoise des fraises et framboises du Québec. On y trouve également les adresses des producteurs où il est possible de faire de l’autocueillette. Une activité familiale à ne pas manquer cet été.

Le saviez-vous?

  • L’étymologie du mot fraise vient du latin fragrum qui signifie «parfum». 
  • Les fraises ne mûrissent plus après la cueillette, alors il faut les acheter à point.
  • Il est recommandé de laver les fraises avant de les équeuter pour éviter que l’eau ne s’infiltre et en altère la saveur.
  • La couleur et la taille n’ont pas de lien avec la quantité de sucre présent dans le fruit, qui est davantage déterminée par la variété et la température, tels l’ensoleillement ou le froid.
  • Il est déconseillé d’introduire les fraises dans l’alimentation d’un enfant avant l’âge de sept mois, car l’allergie alimentaire à ce petit fruit est fréquente.

Source:
Par Julie DesGroseilliers, Dt.P. 
Nutritionniste-conseil,
conférencière et auteure 
Saveurs Nutrition

Prec
Suite

PARTENAIRES

Partenaire
Partenaire
Partenaire
Partenaire
Lexis Média inc.
1428, rue Montarville, bureau 202, Saint-Bruno-de-Montarville (Québec) J3V 3T5
T +1 514 394-7156
Gouvernement du Canada
© 2017 - Tous droits réservés - Lexis Média inc.
Design graphique, programmation et hébergement: VisionW3.com