La phobie sociale le trouble anxieux le plus répandu


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
La phobie sociale le trouble anxieux le plus répandu

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

Par: Marie-Josée Gaudreau

La phobie sociale le trouble anxieux le plus répandu

Dans le monde d’aujourd’hui, toute personne doit faire face, un jour ou l’autre, à des défis qui peuvent paraître insurmontables. La société étant ce qu’elle est, la performance et la réussite individuelle sont devenues des valeurs essentielles. Nous voulons être les meilleurs dans tous les domaines. Il en résulte le plus souvent une anxiété de performance caractérisée par la peur de l’échec, mais parfois aussi une anxiété d’interaction lorsque la personne doit faire face aux jugements et aux évaluations des autres. Ces types d’anxiété sont liés à la phobie sociale.

Souvent confondue avec une forte timidité qu’un individu peut ressentir dans certaines situations, la phobie sociale est réellement empreinte d’une souffrance terrible pour la personne. En fait, l’intensité de la peur est différente. On parle de la simple gêne pour la timidité, mais de la panique en ce qui concerne la phobie sociale. L’importance et la proportion des événements dans la vie quotidienne d’une personne souffrant de phobie sociale sont significatives et les impacts de ces peurs sur sa qualité de vie sont tellement importants qu’ils deviennent handicapants. La personne timide va tout faire pour se faire accepter alors que celle atteinte de phobie sociale va plutôt chercher à se faire oublier.

Un trouble anxieux qui touche de plus en plus de gens
Spécifique à certaines situations ou généralisé, il s’agit du trouble anxieux le plus fréquent dans la population. La phobie sociale débute habituellement dans l’enfance. Elle peut être diagnostiquée entre l’âge de 10 et 13 ans. Les femmes en sont deux fois plus souvent atteintes que les hommes et environ une personne sur sept en souffre à un moment ou l’autre de sa vie. Caractérisé par une crainte persistante et intense menant à une détresse considérable, ce trouble de l’anxiété est causé par la crainte, pour un individu, d'être confronté à une situation sociale durant laquelle il s’expose à une interaction avec d’autres individus. Bien que les personnes affectées par cette pathologie savent que leurs craintes sont irrationnelles, elles appréhendent énormément les situations dans lesquelles elles doivent faire face au regard des autres. Elles font donc tout pour les éviter. Ces activités incluent parfois toute interaction sociale, particulièrement en petit groupe, soit lors de rendez-vous, de fêtes ou lorsque les personnes doivent parler à des inconnus, aller au restaurant, etc. Elles ont l’impression d’être incompétentes, de ne pas être à la hauteur, sentiment qui entraîne différents phénomènes: peur de l’observation d’autrui, peur de l’évaluation, peur de ne pas être intéressant, peur du silence, peur du ridicule, dévalorisation, etc. 

La personne qui souffre de phobie sociale développe certaines croyances et des aspirations irréalistes. Elle se dit qu’elle doit être parfaite donc cela provoque une énorme pression puisqu’elle doit être compétente, intéressante, talentueuse en toute circonstance. 

Différents symptômes peuvent alors se manifester, qu’ils soient physiologiques, cognitifs ou comportementaux: tensions et douleurs musculaires, fatigue, rougissement, tremblement, sensation d’étouffement, tachycardie, sudation excessive, sécheresse de la bouche, hypervigilance, focalisation, difficulté de concentration, de mémoire, anticipation anxieuse, incapacité de gérer des conflits, d’exprimer ses émotions, etc.  

Prec

PARTENAIRES

Partenaire
Partenaire
Partenaire
Lexis Média inc.
1428, rue Montarville, bureau 202, Saint-Bruno-de-Montarville (Québec) J3V 3T5
T +1 514 394-7156
Gouvernement du Canada
© 2017 - Tous droits réservés - Lexis Média inc.
Design graphique, programmation et hébergement: VisionW3.com