Atteindre la maturité


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
Atteindre la maturité

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

Par Hélène Renaud et Michel-Jacques Bergeron

Atteindre la maturité

La fonction de l’être humain est de développer son plein potentiel, afin qu’il puisse le mettre à son service et au service des autres. Je devrai donc nourrir mon être intérieur pour lui permettre de s’épanouir et ainsi atteindre la pleine maturité. Il est essentiel d’apporter la nourriture intérieure à chaque partie de mon être, pour qu’il ne soit pas affecté par des manques, ce qui occasionnerait des carences affectives. 

Par exemple, si mon corps manque de calcium, j’aurai des carences au niveau de mes os, et mon système nerveux sera affecté. Il en est de même pour un enfant ou un adulte qui vivent des manques au niveau de leurs besoins fondamentaux, ils vivront des souffrances: manques affectifs qui se manifesteront par des comportements dérangeants.  

Voici les 8 besoins fondamentaux à combler en faisant le lien avec l’évolution d’un arbre. Nourrir les besoins de l’enfant (son arbre). Le même exercice peut être fait pour moi (adulte, mon arbre). 

Première étape: Besoin de sécurité
Faisons le lien entre une graine de pommier, que l’on met en terre et un enfant à la naissance que l’on doit nourrir dans ses besoins fondamentaux (intérieurs). Le potentiel contenu dans la graine de pommier contient toute l’essence d’un pommier rendu à maturité. La graine est déposée en terre et dépendamment de la richesse ou de la pauvreté de son environnement — amour ou indifférence  — , soit qu’elle s’épanouit normalement, soit qu’elle vit des manques (carences). Par exemple: si dans la terre, il y a un manque d’azote (constituant fondamental de l’ADN de l’arbre), l’arbre n’arrive pas à synthétiser la chlorophylle et les feuilles jaunissent. Il est intéressant de constater qu’à l’inverse, un surplus d’azote produira les mêmes effets, symptômes similaires: feuilles jaunes. Il en est de même s’il manque d’eau, les racines -s’asphyxient et s’assèchent. Trop d’eau, les racines s’asphyxient aussi et pourrissent. Cela pourrait se comparer à l’enfant-roi, pourri, gâté, auquel on répond trop à ses désirs (extérieurs). Un désir est superficiel alors qu’un besoin est essentiel, vital.

Pas assez ou trop de calcium (ciment de l’arbre), l’arbre a des carences à ses extrémités. Si on fait le lien avec un enfant, la constance de la douceur et l’encadrement sont essentiels pour assurer une sécurité ferme (solide) et rassurante. Il pourra ainsi être équilibré et autonome.

Prec

PARTENAIRES

Partenaire
Partenaire
Partenaire
Partenaire
Lexis Média inc.
1428, rue Montarville, bureau 202, Saint-Bruno-de-Montarville (Québec) J3V 3T5
T +1 514 394-7156
Gouvernement du Canada
© 2017 - Tous droits réservés - Lexis Média inc.
Design graphique, programmation et hébergement: VisionW3.com