Notre 
habitat: 
un miroir de 
nous-mêmes


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
Notre 
habitat: 
un miroir de 
nous-mêmes

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

Par Thierry Seurre

Notre 
habitat: 
un miroir de 
nous-mêmes

Une approche créative de l’architecture et de la décoration intérieure grâce au Feng Shui à l’Occidentale

Savez-vous que nous n’habitons pas une maison par hasard et qu’elle nous délivre des messages à travers lesquels nous pouvons apprendre à mieux nous connaître?

L’originalité du Feng Shui à l’Occidentale vient du fait qu’il considère avant tout notre maison (le terme maison sera employé ici pour désigner tout espace de vie ou de travail) comme étant un moyen de mieux se connaître, et ce, grâce à l’image-miroir (ou phénomène miroir) qu’il nous renvoie de nous-mêmes. 

Le phénomène miroir part du principe qu’on ne peut être touché que par quelque chose que l’on porte en soi et que toutes les personnes que nous rencontrons – et situations que nous vivons - ne sont jamais le fruit du hasard. Qu’elles soient agréables ou non, elles nous reflètent, comme un miroir, les bonnes et les moins bonnes parties de nous-mêmes. Ainsi, une personne qui nous émerveillera par une qualité nous reflètera que cette même qualité est en train de se réveiller en nous et qu’il est temps de la cultiver. De même, une personne qui nous énervera nous montrera qu’il est urgent de transformer le défaut qu’elle nous reflète (pour en savoir plus sur le phénomène miroir, voir le livre de Céline et Pierre Lassalle: L’Héroïsme de l’Amour aux Éd. Terre de Lumière)

En ce qui concerne la maison, c’est la même chose. Celle-ci est porteuse de «qualités» et de «défauts» dont ses occupants sont également porteurs intérieurement.

Pour mieux comprendre ce principe, appuyons-nous sur la polarité et prenons comme exemple le cas d’une maison «ouverte» et d’une maison «fermée ».

Une maison «ouverte» pourra être caractérisée par les éléments suivant: maison à un niveau, grandes fenêtres, absence de clôture entourant le terrain, pas ou peu de séparation entre les pièces de vie, pas d’entrée, salon donnant directement sur la rue, etc. 

Prec

PARTENAIRES

Partenaire
Partenaire
Partenaire
Lexis Média inc.
1428, rue Montarville, bureau 202, Saint-Bruno-de-Montarville (Québec) J3V 3T5
T +1 514 394-7156
Gouvernement du Canada
© 2017 - Tous droits réservés - Lexis Média inc.
Design graphique, programmation et hébergement: VisionW3.com