Le plaisir de vivre au quotidien


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
Le plaisir de vivre au quotidien

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

Antoinette Layoun

Le plaisir de vivre au quotidien

Sortir du pouvoir et du devoir

Connaissez-vous le jour de la marmotte? Métro, boulot, dodo? Pour plusieurs d’entre nous, chaque fois que notre réveil sonne, c’est la même journée qui recommence. C’est comme si nous étions bloqués dans le temps. Dans une ère de performance et de productivité, il est difficile de s’observer dans la course au quotidien. Sans le réaliser, nous nous sommes « déconnectés » de nous-mêmes, de ce qui nous fait vraiment plaisir, de la VIE en nous! Avec la perte de la joie de vivre, les conséquences sont nombreuses comme le stress, la fatigue, l’épuisement, les conflits intérieurs et relationnels, les séparations, le découragement, l’éclatement de la famille et parfois même la dépression et la maladie. Mais quel est le sens de vivre?

Cette réalité nous touche tous, même nos jeunes sont déjà dans ce « mode d’emploi » du temps, la consommation « du faire » et la perte « de l’être ». Au début de sa vie d’adulte, mon fils de 19 ans se pose de nombreuses questions qui nous permettent, lui et moi, d’échanger sur ce sujet. Sommes-nous devenus des robots de la survie en croyant nous « faire une vie »? J’avoue que cette question venant de lui m’a saisi. Mon cœur de mère n’a fait qu’un tour, j’ai été touchée en réalisant qu’il est déjà sous l’emprise de ce mode d’emploi : la vie sans sens et sans âme!  

Et vous, quelle place occupez-vous dans votre emploi du temps? 
C’est vrai que la vie d’aujourd’hui est exigeante pour répondre aux besoins du quotidien. C’est aussi une réalité que les temps modernes et notre société nord-américaine nous amènent vers un haut standard de performance autant au niveau personnel, professionnel, matériel et même dans l’image de notre corps. Nous cherchons la perfection, nous aspirons au bonheur, à la réussite. Mais à quel prix? 

Sortir du devoir et du pouvoir
Dans notre éducation judéo-chrétienne, nous avons reçu tout un contrat, la culpabilité de vivre. N’est-il pas vrai que Jésus a été crucifié pour nous sauver? Nous en sommes coupables et redevables, c’est la base de notre éducation. Inconsciemment, notre sens aigu du devoir, déformé par la culpabilité, nous amène à surcompenser pour mériter le plaisir de vivre. Nous utilisons souvent des expressions telles que : « merci, Dieu, c’est la fin de semaine » ou « j’ai mérité de me gâter »! Toute la semaine, nous « souffrons » dans le devoir, pour mériter un moment de plaisir. On doit bûcher dur pour vivre. Et pour arriver au succès, nous devrons nous oublier. Piégés par le devoir et la recherche du pouvoir, nous avons perdu notre plus grand pouvoir, celui de nous écouter et de nous honorer dans ce que nous sommes! 

Prec

PARTENAIRES

Partenaire
Partenaire
Partenaire
Lexis Média inc.
1428, rue Montarville, bureau 202, Saint-Bruno-de-Montarville (Québec) J3V 3T5
T +1 514 394-7156
Gouvernement du Canada
© 2017 - Tous droits réservés - Lexis Média inc.
Design graphique, programmation et hébergement: VisionW3.com