L'art signé Lisabel


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
L'art signé Lisabel

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

Cassandra Poirier

L'art signé Lisabel

En entrant dans la galerie d’art de Lisabel, l’ambiance se veut urbaine et contemporaine. Sur fond noir, et mises en évidence par un éclairage judicieux, les toiles s’offrent aux regards des curieux amateurs. Découverte d’une artiste peintre singulière.  

Lart est abstrait, mais se dessinent sur certaines toiles des silhouettes d’hommes et de femmes, des taureaux, des instruments de musiques ou bien des visages. Les couleurs sont fortes et le fini est texturé. «Souvent, on le remarque quand ce sont des femmes qui peignent. En général, elles font de l’art très féminin alors que je qualifierais plutôt le mien de masculin», explique l’artiste peintre. En effet, chez Lisabel, l’art n’est pas qu’une affaire destinée aux femmes. Souvent, c’est le conjoint qui prend plaisir à choisir le tableau qui trônera dans le salon.

Le style de l’artiste est unique, tout comme le processus de création de ses toiles qui résulte du mariage de l’art et de la chimie. Oubliez l’acrylique et les peintures à bas d’eau, Lisabel utilise du polyester liquide qu’elle manie avec des spatules pour créer des textures et du relief. «Je prépare mes couleurs et crée des réactions chimiques. Si je veux que le rouge et le noir se mélangent, ils doivent réagir de la même façon. Si je veux que le blanc soit retiré, il doit réagir de façon différente. Je dois penser à tout cela quand je fais un tableau», explique l’artiste.   

Lisabel Filiatrault a étudié les matériaux composites et s’est ensuite lancée dans ce domaine. «J’ai commencé à peindre très jeune. Je faisais des reproductions de Picasso et Salvador Dali et elles étaient identiques. Je savais que j’avais l’œil, mais jamais je n’aurais pensé devenir artiste. Je savais tout simplement que j’aimais ça», raconte-t-elle. Après avoir travaillé à Montréal et à Toronto, Lisabel part à Atlanta lorsqu’elle a 21 ans. C’est à ce moment qu’elle traine dans les laboratoires et commence à peindre des toiles abstraites. «J’expérimentais les produits chimiques ensemble, les réactions, les couleurs, et j’ai découvert que c’était bien mieux que de l’acrylique ou la peinture à base d’eau», relate l’artiste. Au fil du temps, Lisabel s’est créé un réseau et a réussi à organiser un premier vernissage. «J’ai vendu tout ce que j’avais! Les gens ont aimé les effets et les couleurs, mais à ce moment, la carrière d’artiste me faisait peur.» 

Prec

PARTENAIRES

Partenaire
Partenaire
Partenaire
Partenaire
Lexis Média inc.
1428, rue Montarville, bureau 202, Saint-Bruno-de-Montarville (Québec) J3V 3T5
T +1 514 394-7156
Gouvernement du Canada
© 2017 - Tous droits réservés - Lexis Média inc.
Design graphique, programmation et hébergement: VisionW3.com