Le temps des Fêtes est-il aussi joyeux que vous le souhaitiez ?


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
Le temps des Fêtes est-il aussi joyeux que vous le souhaitiez ?

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

Lise Bourbeau

Le temps des Fêtes est-il aussi joyeux que vous le souhaitiez ?

Le temps des Fêtes arrive à grands pas et avec lui vient le temps des résolutions. La plupart des gens conviendront que les années passent rapidement et qu’ils oublient souvent leurs bonnes résolutions de l’année précédente. Si vous vous reconnaissez dans ce que j’affirme, je vous suggère de prendre quelques instants pour déterminer le degré de joie que vous avez vécue pendant le temps des Fêtes au cours des dernières années. Pour ce faire, notez les moments que vous avez vécus de 0 à 10, 10 étant le moment le plus joyeux.

Avant de commencer cet exercice, il est important de savoir que la joie de vivre est un sentiment de bonheur et de plénitude. C’est un état d’être qui vient du plus profond de vous et non de l’extérieur. L’opposé de la joie de vivre est la tristesse. Il est donc important de ne pas confondre la joie de vivre avec le plaisir. L’opposé du plaisir c’est la douleur. Le plaisir se retrouve plus dans l’avoir et le faire et relève donc du domaine matériel tandis que la joie relève du domaine spirituel. Ainsi, on peut vivre de la douleur sans pour autant perdre notre joie de vivre. 

Par exemple, si j’ai très mal au dos, il va sans dire que je n’aime pas ça, mais je suis tout de même heureuse de découvrir que j’entretiens une attitude intérieure nocive pour moi dont je n’étais pas consciente. Mon mal de dos me permet de prendre conscience que je ne m’aime pas assez, que je ne m’accepte pas dans le fait que j’en prends trop sur mon dos et que j’accuse les autres de ne pas prendre leur responsabilité ce qui m’oblige à en faire davantage. Mon intention est bonne puisque je veux que tout soit parfait et c’est la raison pour laquelle je décide de tout contrôler. En me donnant le droit d’agir ainsi et d’en assumer les conséquences, j’arrête d’accuser les autres. Je réalise alors que j’ai le choix de continuer ainsi ou d’accepter que tout ne soit pas toujours selon mes attentes si j’en fais moins.

Ce genre de situation se produit souvent durant le temps des Fêtes. Et vous, en avez-vous souvent trop pris sur votre dos dans le passé? Avez-vous souvent dit oui alors que ça disait non à l’intérieur? Avez-vous eu du plaisir à acheter des cadeaux ou à en recevoir certains qui vous semblaient inutiles? Avez-vous eu du plaisir à recevoir votre famille ou vos amis chez vous ou à accepter des invitations de leur part?

Si vous avez répondu non à certaines de ces questions, je vous suggère de mettre en pratique ce qui suit cette année pour vivre le temps des Fêtes d’une façon plus joyeuse.

Prec

PARTENAIRES

Partenaire
Partenaire
Partenaire
Lexis Média inc.
1428, rue Montarville, bureau 202, Saint-Bruno-de-Montarville (Québec) J3V 3T5
T +1 514 394-7156
Gouvernement du Canada
© 2017 - Tous droits réservés - Lexis Média inc.
Design graphique, programmation et hébergement: VisionW3.com