Au cœur de l'été, découvrez les trésors de fleurs qui nous entourent


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
Au cœur de l'été, découvrez les trésors de fleurs qui nous entourent

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

PAR Natacha Imbeault et collectif Herbothèque

Au cœur de l'été, découvrez les trésors de fleurs qui nous entourent

Allier les plantes médicinales à l’univers des soins de santé n’est pas nouveau. Nos ancêtres en connaissaient les bienfaits depuis des siècles. Les plantes, de par leur nature, nous soutiennent avec douceur et amour. Elles sont tour à tour nourricières, enveloppantes, fortifiantes, nettoyantes, exfoliantes, purifiantes, adoucissantes, toniques, calmantes. Apprendre à œuvrer avec elles, c’est s’offrir un cadeau.

Nous aborderons ici des plantes dont on utilise principalement les fleurs, qui poussent facilement au jardin et en pot ou que vous pourriez rencontrer en randonnée. Évidemment, vous trouverez ici qu’un très petit éventail des plantes disponibles.

Quelques plantes intéressantes
Achillée millefeuille (Achillea millefolium): Elle pousse à l’état sauvage et elle est facile à cultiver au jardin. On utilise les sommités fleuries et les feuilles. Elle tonifie toute la circulation en dilatant les vaisseaux et les capillaires. Très intéressante dans les cas de phlébite, varices et jambes lourdes. Elle aide aussi à abaisser la pression et elle arrête les hémorragies. Diaphorétique, elle est spécialiste de la fièvre. De plus, elle tonifie et régularise le système reproducteur féminin et aide à éliminer les excès d’œstrogène. On l’utilise lors de kystes, fibromes, endométriose, et aussi à la préménopause.

Calendule (Calendula officinalis): Facile à cultiver en pot ou au jardin, on utilise ses fleurs. Grande amie de la peau, la calendule est cicatrisante, anti-inflammatoire, antifongique et antiseptique. Elle est idéale pour soigner les blessures et les maladies de peau, et ce, tout en douceur. Son action anti-inflammatoire sera très utile pour l’inflammation des muqueuses, de la bouche jusqu’aux intestins. Elle a aussi une action sur le foie et la vésicule biliaire et est donc utile pour détoxiquer ces organes en douceur. Elle a aussi la propriété de faciliter les règles, et elle active le système lymphatique, ce qui aide le système immunitaire à mieux surveiller et combattre.

Camomille allemande (Matricaria recutita): Facile à cultiver en pot ou au jardin, on utilise ses fleurs. La camomille est calmante et digestive, ce qui en fait une excellente plante pour les divers troubles digestifs, des ballonnements au syndrome du côlon irritable. Elle est très riche en calcium, donc reminéralisante, et elle a une action alcalinisante très intéressante pour les problèmes d’acidité. Ses effets sur le système nerveux sont bien connus et on l’utilise dans plusieurs conditions nerveuses (stress, hystérie, enfants agités, etc.). En externe, on utilisera son action anti-inflammatoire pour soulager les inflammations de la peau ainsi que les douleurs musculaires.

Capucine (Tropacolum minus ou majus): Facile à cultiver en pot ou au jardin, on utilise ses fleurs. Plante antibiotique, tonique immunitaire, expectorante, antiseptique, légèrement laxative et diurétique. On peut utiliser la tisane ou une décoction en rince pour les cheveux dévitalisés et lorsqu’il y a perte de cheveux.

Centaurée bleuet (Centaurea cyanus): Facile à cultiver en pot ou au jardin, on utilise ces fleurs. Elle est anti-inflammatoire, antiseptique, astringente, cholagogue, cholérétique, dépurative, digestive, diurétique, emménagogue, ophtalmique et tonique. On lui a aussi découvert récemment des propriétés antibiotiques.

Ciboulette (Allium shoenoprasum): Facile à cultiver en pot ou au jardin, on utilise ses fleurs et ses tiges. Elle est adoucissante, antiscorbutique, antiseptique doux, antitussif léger, cardiotonique, cicatrisante, coricide, diurétique, émolliente, expectorante, hypoglycémiante, légèrement laxative, stimulante et tonique. On a tout avantage à l’intégrer dans l’alimentation.

Hémérocalle (Hemerocallis fulva): Facile à cultiver au jardin, on utilise ses fleurs. Elles sont antirides, astringentes, calmantes, cicatrisantes, légèrement laxatives, nutritives et régénératives. Utile contre la constipation et l’hyperacidité. On peut faire une belle huile avec les fleurs. Cette huile sera transformée en crème de nuit par la suite.

Prec

PARTENAIRES

Partenaire
Partenaire
Partenaire
Lexis Média inc.
1428, rue Montarville, bureau 202, Saint-Bruno-de-Montarville (Québec) J3V 3T5
T +1 514 394-7156
Gouvernement du Canada
© 2017 - Tous droits réservés - Lexis Média inc.
Design graphique, programmation et hébergement: VisionW3.com