Se libérer de la lourdeur


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
Se libérer de la lourdeur

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

Par Antoinette Layoun

Se libérer de la lourdeur

C’est donc de notre responsabilité à chacun de guérir notre propre lourdeur et ainsi protéger ceux qui nous entourent. En étant conscients que la lourdeur est un état de disharmonie, un espace de non-amour, par notre intention et notre volonté, nous cessons de transmettre cette pollution aux autres. Nous développons l’aptitude de jeter un regard d’amour sur nos états afin d’identifier la source du déséquilibre en nous pour ensuite libérer la lourdeur et installer la santé.

Se libérer de « vouloir avoir raison »
Nous entretenons inconsciemment la souffrance et la lourdeur dans nos liens avec les autres. Chercher à avoir raison n’est pas une source de liberté ni de bonheur ! Cette attitude entretient la loi du plus fort pour avoir un gagnant et un perdant. Elle déguise la souffrance dans le manque d’Amour et de reconnaissance et elle alourdit l’existence. Par l’inconscience et le manque de connaissance de soi, la lutte intérieure mène aux conflits et, ultimement, à la guerre dans les relations et sur la terre.

En choisissant de nous libérer de ce fardeau, nous déposerons les armes utilisées contre soi-même et les autres. De cette façon, nous marcherons sur le chemin de la paix, de l’Amour et de la liberté d’être tout en laissant les autres libres d’être et de s’exprimer dans leur vérité et leur différence.

Se libérer de la victime
Se dégager du sentiment de subir, de ne pas avoir le choix et d’être la victime nous permet de déposer un autre manteau de lourdeur et de souffrance. C’est un premier pas sur le chemin de légèreté et la santé.

L’état de la victime nous amène à chercher un coupable à nos maux de vivre, à nos manques et à nos souffrances. De cette façon, nous entretenons un pouvoir déguisé, celui de mettre la responsabilité sur les autres. Nous perdons ainsi notre pouvoir et notre liberté et nous entretenons la lourdeur. Dans la victime, nous sommes à la merci des états de l’impuissance, de l’amertume et des peurs, loin de la voix de notre cœur et de la sagesse de notre esprit.

Se libérer de l’état de victime qui nous accable et nous emprisonne est la voie pour marcher sur le chemin de l’amour et retrouver l’équilibre et la santé. 

Se libérer du drame 
dans notre histoire de vie
Choisir de faire le ménage dans nos croyances nous guidera vers une force intérieure insoupçonnée et nous libérera des illusions de l’impuissance. En reconnaissant notre histoire de vie, dans l’accueil de ce que nous avons vécu, connu, perdu, de tout ce que nous avons fait et pas fait, nous saurons que nous avons toujours le choix d’entretenir la souffrance ou choisir de nous guérir. Quel est le meilleur état de santé pour nous ?

PARTENAIRES

Partenaire
Partenaire
Lexis Media

7750, boulevard Cousineau, bureau 103, Saint-Hubert (Québec) J3Z 0C8

Gouvernement du Canada
© 2019 - Tous droits réservés - Lexis Média inc.
Design graphique, programmation et hébergement: VisionW3.com