L'hydrolathérapie… les eaux magiques


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
L'hydrolathérapie… les eaux magiques

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

Par Mélanie Routhier

L'hydrolathérapie… les eaux magiques

On ne peut parler de l’aromathérapie qui emploie les huiles essentielles sans parler de l’hydrolathérapie qui découle fondamentalement de cette dernière thérapie holistique. Pour obtenir de l’huile essentielle, on procède principalement par trois modes d’extraction.

L’extraction à froid, par expression mécanique. Utilisée notamment pour les agrumes (citron, orange douce, mandarine…) pour lesquels on extrait l’essence à partir du zeste.

L’extraction par CO2 : Méthode très moderne, mais très coûteuse donc peu utilisée. Ce procédé respecte intégralement l’essence originelle et procure une huile essentielle de très grande qualité.
 

Mais c’est lorsque l’on procède par la distillation à la vapeur d’eau dans un alambic en acier inoxydable et que l’on suit intégralement un processus complexe, c’est-à-dire que la distillation est faite à basse température, sous basse pression, sur une longue période de temps où une surveillance constante est de mise afin d’obtenir cette qualité recherchée, que l’on obtient deux produits précieux. D’une part, l’huile essentielle que l’on retrouve flottante au-dessus et en petite quantité, et d’autre part l’hydrolat... que l’on surnomme également l’eau magique !
Il existera donc autant d’hydrolat que d’huile essentielle à condition d’avoir été extraite par distillation à la vapeur d’eau. Ce qui est aussi fort intéressant, c’est que l’hydrolat se retrouve en bien plus grande quantité que l’huile essentielle et par le fait même la rend bien plus abordable au niveau du coût.

Tout comme pour les huiles essentielles, on procèdera à l’analyse scientifique de l’hydrolat pour en connaître les principes actifs. La teneur en molécules aromatiques d’un hydrolat est très faible comparativement aux huiles essentielles qui, elles, sont très concentrées. Contrairement aux huiles essentielles seules, les molécules hydrosolubles sont présentes dans l’hydrolat, ce qui explique en partie la raison pour laquelle les vertus des hydrolats et des huiles essentielles ne sont pas toujours identiques.

Prec

PARTENAIRES

Partenaire
Partenaire
Partenaire
Partenaire
Lexis Média inc.
1428, rue Montarville, bureau 202, Saint-Bruno-de-Montarville (Québec) J3V 3T5
T +1 514 394-7156
Gouvernement du Canada
© 2017 - Tous droits réservés - Lexis Média inc.
Design graphique, programmation et hébergement: VisionW3.com