Ma médecine est dans ma cuisine


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
Ma médecine est dans ma cuisine

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

Par Natacha Imbeault et collectif Herbothèque

Ma médecine est dans ma cuisine

Dans l’esprit d’un retour à l’essentiel, nous allons faire une incursion dans la cuisine pour y découvrir quelques herbes et épices médicinales qui s’y retrouvent. Il est fascinant de constater combien la nature est riche et généreuse.

Notre méconnaissance du sujet nous prive d’outils puissants qui peuvent nous accompagner au quotidien. Je le mentionne souvent, mais c’est vraiment ce que l’on fait, tous les jours, qui a le plus d’impact sur notre santé et notre mieux-être à tous les niveaux.

Comme nous mangeons plusieurs fois par jour, apprendre à cuisiner avec les herbes et épices médicinales, c’est apprendre à prendre soin de soi et de nos proches à chaque moment. Cela permet à notre corps de mieux faire face aux intrus et déséquilibres qui l’affectent.

De plus, lorsque nous sommes affectés par le début d’un rhume, une infection, une coupure, etc., nous savons quoi faire en premier lieu, en plus d’avoir à portée de main une médecine efficace.

Évidemment, cela ne remplace pas une vie équilibrée (sommeil, bonne hydratation, exercice, etc.), mais combiné à ces facteurs, ces connaissances vous éviteront bien des heures d’attentes dans une clinique médicale ou à l’hôpital. Je l’ai mainte fois expérimentée avec moi-même et mes quatre enfants qui sont maintenant adultes. De plus, je reçois constamment des témoignages d’étudiants qui confirment à plus grande échelle la valeur de ces connaissances liées aux bienfaits des plantes médicinales. Utiliser les plantes de médecine devrait être la première ligne de soin dans tous les domiciles, ceci permettrait de limiter l’usage du système de santé pour les problèmes plus importants, ce dans quoi il excelle.

Qui sont-elles, ces alliées?
La place manque ici pour vous expliquer toutes les herbes et épices médicinales que vous pourriez avoir dans votre cuisine. Je vais tout de même nommer les plus connues : ail, aneth, anis étoilé, anis vert, basilic, cannelle, capucine, cardamome, carvi, cerfeuil, ciboulette, clou de girofle, coriandre, curcuma, estragon, fenouil, genévrier, gingembre, laurier, marjolaine, mélisse, menthe poivrée, muscade, origan, persil, piment de Cayenne, raifort, romarin, sarriette, sauge, thym, etc. Je ne mentionnerais pas non plus les aliments dont plusieurs sont également thérapeutiques ni les plantes médicinales qui peuvent être cuisinées comme des légumes. Comme vous pouvez le constater, la liste serait très longue, je vous invite donc à explorer plus en profondeur ce volet, qui sera un véritable atout dans votre vie.

Comment les intégrer dans le quotidien?
Pour profiter des bienfaits médicinaux des herbes en plus de leur goût savoureux, on doit laisser un temps pour que les propriétés, les huiles essentielles et le goût se libèrent. Moudre les plantes sèches, avant de les ajouter à vos mets, bonifie et permet de bien libérer leur goût et de mieux bénéficier de leurs propriétés médicinales. Dans les mets froids, on doit laisser reposer d’une à quelques heures. Dans les mets chauds, il faut ajouter les herbes en fin de cuisson, car une exposition trop longue à la chaleur détruira la plupart des principes médicinaux. Habituellement, on les ajoute dans les 10 à 15 dernières minutes de cuisson, et même parfois à la toute fin. Certaines plantes comme le romarin et le laurier tolèrent une cuisson plus longue et une plus haute température de même que plusieurs épices. Si on fait des mijotés sur quelques heures, mettre la moitié des herbes et épices à mijoter avec les autres ingrédients et à la toute fin de la cuisson ajouter le reste des herbes. Ainsi, vous aurez le meilleur des deux mondes, un goût parfait et les bienfaits des plantes.

En plus de les ajouter dans la cuisson des plats ou repas crus, on peut, avec la plupart de ces plantes, fabriquer plusieurs produits aromatiques qui serviront lorsqu’on cuisine: cubes glacés à incorporer lors de la cuisson ou dans des breuvages, bouquets garnis, pâtes d’herbes (style pesto), beurres, huiles, vinaigres, miels, gelées, etc.


Recettes
*Recettes tirées de Herbes et épices médicinales au menu

Prec

PARTENAIRES

Partenaire
Partenaire
Partenaire
Partenaire
Lexis Média inc.
1428, rue Montarville, bureau 202, Saint-Bruno-de-Montarville (Québec) J3V 3T5
T +1 514 394-7156
Gouvernement du Canada
© 2017 - Tous droits réservés - Lexis Média inc.
Design graphique, programmation et hébergement: VisionW3.com