Du personnage au vrai soi


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
Du personnage au vrai soi

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

Chantal Tessier

Du personnage au vrai soi

Vivre de sa passion… Changer de vie… Mais c’est tout à fait moi ça !  Pardonnez-moi, chers lecteurs, mais je ne pouvais faire autrement. À la manière de ces peintres qui réalisent des autoportraits, j’ai décidé de m’auto-interviewer, car en matière de changement de vie, je m’y connais ! Au moins ne serait-ce qu’une fois, j’aurai eu le bonheur de choisir les questions et de m’offrir tout le temps d’y répondre. Quelle chance extraordinaire ! Après tout, on est jamais aussi bien interviewé que par soi-même. Si ça ne vous dérange pas, je vais me tutoyer…

Chantal l’intervieweuse : Tu dis que tu t’y connais en changement de vie, que veux-tu dire ?
Chantal l’interviewée : En 2009, suite à une rupture amoureuse très douloureuse, j’ai provoqué un CRASH de vie.  D’un seul coup, j’ai tout quitté : mon emploi, mon salaire, mon fonds de pension, mes meubles, ma maison, ma ville, ma famille, mes amis, ma psy, mon poids, mes idéaux, ma sécurité, mon confort, mes croyances et mes promesses. Debout, devant la falaise, je me suis laissée tomber dans le vide.

C : N’est-ce pas un peu excessif ?
C : Oui. Toutefois, le mensonge à moi ne pouvait plus durer ! Je devais quitter à tout jamais mon personnage de la petite fille parfaite qui devait plaire à tout le monde.  Aidante naturelle depuis plus de 25 ans et directrice d’une grosse fondation où je devais amasser des millions de dollars par année, j’ai fini par ne plus exister. Il était temps pour moi de trouver la guérison et la transformation que seule la solitude du cocon peut apporter. Il m’aura fallu attendre six longues années avant d’atteindre l’objectif ultime : être un magnifique papillon. Être mon vrai moi.

C : Outch, ça a dû faire mal !
C : Devenir soi n’est pas un chemin aussi merveilleux et facile que le prétendent certains conférenciers. Au contraire !  Devenir soi peut être difficile voire douloureux et souffrant par ses nombreux moments d’angoisse, de peur et de panique, de tristesse et de détresse, de doute, de redoute et de déroute.

Devenir soi, c’est se laisser aller à l’abandon total, au lâcher-prise. C’est d’être ouvert et sensible à tout ce qui se passe autour de soi. C’est d’accepter que tout ne se déroule pas nécessairement comme on l’avait prévu au départ. C’est d’avoir une confiance absolue en soi et en la vie. C’est de se fermer les yeux et se laisser guider par son intuition. C’est d’être humble et patient.

Devenir un soi, c’est d’accepter de côtoyer la vraie solitude et d’oser passer du temps avec soi. C’est d’avoir le cou-rage de se faire face, de se regarder tel que l’on est et de savoir s’autocritiquer. C’est aussi d’apprendre à se connaître, à comprendre ses besoins, à avouer ses qualités et ses défauts et accepter ses forces et ses faiblesses. C’est de se pardonner.

Devenir soi, c’est non seulement de remettre en question ses valeurs, ses idéaux, ses propres croyances et ses promesses, mais aussi les principes de vie reçus de ses parents. C’est de se souvenir des histoires d’enfance qui font raviver de vieilles blessures. C’est d’apprivoiser la déception que les gens autour de soi ne sont peut-être pas aussi bienveillants qu’on le croyait depuis toujours. C’est d’accepter de ne pas avoir été aimé inconditionnellement. C’est de pardonner à l’adulte qui nous a abandonnés, qui nous a fait du mal.

Devenir soi, c’est aussi de quitter son confort et sa sécurité matérielle et émotionnelle. C’est d’apprendre à vivre différemment, dans un autre lieu avec de nouvelles personnes. C’est de faire face à la réaction des gens autour de soi qui peut aller de l’admiration au jugement le plus dégradant. C’est de se donner le droit de décevoir les autres. C’est d’affronter au quotidien la résistance parfois féroce des personnes blessées.

Prec

PARTENAIRES

Partenaire
Partenaire
Partenaire
Lexis Média inc.
1428, rue Montarville, bureau 202, Saint-Bruno-de-Montarville (Québec) J3V 3T5
T +1 514 394-7156
Gouvernement du Canada
© 2017 - Tous droits réservés - Lexis Média inc.
Design graphique, programmation et hébergement: VisionW3.com