Les huiles essentielles pour les enfants


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
Les huiles essentielles pour les enfants

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

Mélanie Routhier, Aromathérapeute

Les huiles essentielles pour les enfants

Vous êtes probablement comme moi, c’est-à-dire une maman d’un ou plusieurs enfants, et souhaitez traiter leurs petits bobos naturellement, mais efficacement. Les huiles essentielles sont tout indiquées pour cela, mais en plus, elles travaillent en respectant notre organisme, l’aident
à le renforcer, à soutenir son immunité et ainsi nous permettent de maintenir une bonne santé. Mais prenez garde. Ce fluide, aussi précieux soit-il, est très concentré et donc doit être pris en toute connaissance de cause, et c’est d’autant plus vrai avec les enfants.

Sachez qu’un enfant n’est pas un mini adulte. Il n’est donc pas question de leur donner le même traitement qu’à un adulte en divisant simplement le dosage en deux.  

Il y a plusieurs différences anatomiques entre les enfants et les adultes. Par exemple, les jeunes enfants n’ont pas de sinus frontaux. Ils ont des canaux plus étroits, une trompe d’Eustache plus courte, un volume plus restreint, un diamètre des bronchioles minuscule et des amygdales plus grosses… Les ingrédients parfaits pour développer de remarquables infections du système respiratoire. Quel enfant n’a pas développé d’otite ? 

Le système immunitaire est également distinct de celui de l’adulte, c’est-à-dire qu’il est en pleine construction. Les enfants seront donc plus souvent touchés par les microbes qui courent.

Naturellement, il y aura une autre importante distinction à faire puisqu’un enfant, au sens du terme, c’est assez large. Alors on parlera d’un bébé pour les 3 à 24 mois et d’un enfant pour les 25 mois à 6 ans. Encore là, il y a une grosse marge entre un bébé de 3 mois et un autre de 24 mois, il sera donc primordial d’être vigilant et consulter un spécialiste en la matière en cas de doute. Pour ce qui est des nourrissons (0-3 mois), nous n’aborderons pas le sujet puisque les huiles essentielles ne sont jamais, ou rarement, utilisées pour ce groupe d’âge.

Les précautions à prendre sont nombreuses :

• Respectez la quantité, la qualité et la voie d’administration.

• Évitez toutes les huiles essentielles pouvant poser problème. Vous trouverez une liste des huiles essentielles qui sont tout simplement interdites, quels que soient la voie d’utilisation et l’âge de l’enfant.

• Ne jamais remplacer une huile essentielle par une autre même si les deux vous semblent proches.

• Procurez-vous vos huiles chez des spécialistes en aromathérapie.

• Ne jamais mettre d’huile essentielle diluée ou non dans les oreilles et dans les yeux.

• Ne pas appliquer d’huile essentielle d’agrumes directement sur la peau avant de sortir au soleil. Elles sont photosensibilisantes.

• Mettre en sécurité, loin des petites mains, les bouteilles d’huiles essentielles.

Votre enfant a avalé une grande quantité d’huile essentielle ? Ne le faites ni boire, ni manger, et encore moins vomir.

Appeler immédiatement les secours, en l’occurrence Info Santé. 

Si celui-ci trouvait qu’un de vos flacons avait une odeur agréable et a pris la décision de se « badigeonner » le corps pour sentir bon. Et bien, ne vous affolez pas, mais agissez rapidement en épongeant d’une serviette le surplus d’huile essentielle, puis versez une grande quantité d’huile végétale (n’importe laquelle, amande douce, olive…) sur la zone touchée. Plus vous en mettez, plus vous diluerez l’huile essentielle. Appelez un spécialiste de l’aromathérapie, il saura vous guider et vous rassurer.

Les voies d’utilisations sont nombreuses, mais l’application sur la peau (voie cutanée) demeure la plus utilisée chez les jeunes enfants. La peau respire, donc elle ne fait pas que traiter localement. Les huiles essentielles absorbées par le derme rejoignent la circulation sanguine pour être diffusées à l’interne. De plus, le geste simple du massage est apaisant et permet de détendre les enfants. 

Le bon dosage pour un massage sur un enfant, compter 20 gouttes du mélange suivant : 

- 3 ml d’huile essentielle

- 30 ml d’huile végétale

La voie rectale (suppositoires) est la meilleure voie d’administration chez les bébés et les jeunes enfants… jusqu’à ce qu’ils refusent! Cette voie d’administration sera toute indiquée pour traiter les problèmes ORL (rhume, sinusite, toux, grippe, bronchite, otite, fièvre…). Faites préparer vos suppositoires par des spécialistes de l’aromathérapie, car les dosages varient selon l’âge. Habituellement, on recommande de 2 à 3 suppositoires par jour pour 4 à 10 jours, alors faites vos provisions.

La voie olfactive (huiles essentielles à respirer) est la meil–leure façon d’assainir l’air ambiant. En plus de purifier l’air, les huiles essentielles diffusées dans l’atmosphère préviennent la propagation des infections, procurent une sensation de bien-être et de détente et aident à traiter les infections respiratoires. Un bon diffuseur ne chauffe pas les huiles essentielles, mais il les ionise. Cela permet de garder les principes actifs intacts. Pour le dosage, suivre le mode d’emploi du fabricant de votre diffuseur. Certains diffuseurs qui utilisent de l’eau demanderont 4 à 6 gouttes d’huile essentielle, mais travaillent sur une plus longue période (efficace pour la nuit) et d’autres modèles sans eau exigeront 20 à 30 gouttes, mais agiront sur de plus courtes périodes (en traitement-choc).

Pour ce qui est de la voie orale (huiles essentielles à avaler), celle-ci demeure très complexe et réservée aux enfants de plus de 30 mois. Je vous recommande fortement de consulter un aromathérapeute. 

Enfin, sachez qu’une insomnie passagère, une crampe, un rhume sont une chose. Des otites à répétition ou une fièvre qui ne cède pas en sont une autre. Sachez passer le flambeau quand les symptômes ne s’améliorent pas. Et seul le médecin est habilité à poser un diagnostic.

Mélanges pour massage :

Massage le marchand de sable :

• 1 ml d’huile essentielle de lavande vraie

• 1 ml d’huile essentielle de marjolaine

• 0.5 ml d’huile essentielle d’orange douce

• 15 ml d’huile végétale d’amande douce

Ce massage calmant induit au sommeil. Prendre une vingtaine de gouttes de ce mélange. À effectuer après le bain du soir.

Massage « Maman, j’ai mal au ventre ! »

• 0.5 ml d’huile essentielle d’estragon

Prec

PARTENAIRES

Partenaire
Partenaire
Partenaire
Partenaire
Lexis Média inc.
1428, rue Montarville, bureau 202, Saint-Bruno-de-Montarville (Québec) J3V 3T5
T +1 514 394-7156
Gouvernement du Canada
© 2017 - Tous droits réservés - Lexis Média inc.
Design graphique, programmation et hébergement: VisionW3.com