Les Mantras, ces mots qui apaisent le bavardage mental


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
Les Mantras, ces mots qui apaisent le bavardage mental

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

Par Krystine St-Laurent

Les Mantras, ces mots qui apaisent le bavardage mental

Avez-vous comme moi l’impression que parfois, vos pensées ont envie de prendre toute la place disponible dans votre tête ? Qu’une pensée n’attend
pas l’autre et tout se succède à un rythme effarant, et ce, plus souvent que vous ne le voudriez entre 2 heures et 3 heures du matin ? La bonne nouvelle est qu’il est possible de renverser la vapeur, nous avons le pouvoir d’apprendre à cultiver une paix d’esprit et un apaisement de la turbulence émotionnelle reliée aux pensées. 

Que serait une symphonie de musique sans silence entre les notes ? Probablement une cacophonie disgracieuse tels un long bruit interminable et tout le contraire d’agréable, n’est-ce pas ? 

De fait, c’est grâce aux silences insérés entre chacune des notes que la mélodie prend forme, et ce sont ces silences qui font apprécier la grandeur et la profondeur de l’union de chacune des notes des instruments.

La même chose se produit dans le corps humain et dans la nature : entre chaque battement cardiaque, il y a une pause. Entre chaque respiration, il y a une pause. Idem pour le réflexe de clignements des yeux. Entre l’automne et le printemps, il y a l’hiver, qui fait office de pause pour les végétaux, graines et certains animaux qui refont leur énergie en attendant la prochaine saison de chaleur. 

Nous avons tous besoin d’une pause pour refaire le plein ; c’est une loi de la nature. Le contenant doit être vidé pour refaire le plein et c’est la même chose avec notre mental. 

Ceux qui sont familiers avec l’analogie du Hamster peuvent s’identifier à ce hamster super entraîné responsable du bavardage mental qui roule d’une pensée à l’autre sans arrêt et nous fait vivre une série d’émotions vers le haut, et trop souvent vers le bas.

Nous avons entre 60 000 et 80 000 pensées qui nous traversent la tête par jour. Il y a de quoi être mentalement essoufflé ! Le corps réagit à ces pensées comme si elles étaient réalité : je dois payer ma carte de crédit. Je dois faire une brassée de lavage. Oh, comme c’est beau cette couleur! J’ai peur de ne pas arriver à temps. Je n’aurais pas dû répondre aussi sec... Est-ce que j’ai bien fait de manger ce repas ?

Dans son ouvrage classique Yogas Sutras, Patanjali décrit le yoga comme « l’apaisement progressif des fluctuations de l’esprit. » Il explique que par la pratique de la méditation, nous cessons progressivement de nous identifier à nos pensées, sentiments et sensations que procurent ces pensées et nous nous ouvrons doucement à notre essence profonde, cette connexion intérieure qu’on appelle souvent le vrai Soi ; notre essence.

Selon la médecine ancestrale Ayurvedique (Ayurveda), chaque pensée négative génère un débalancement. Il faut donc prendre conscience de ce qui nous passe par la tête et petit à petit, ralentir le flot de pensées. 

Comment donc insérer des pauses ou des silences entre les pensées ?

Par l’usage de la méditation et par l’utilisation d’outils ancestraux, comme les mantras. 

Si vous avez déjà entendu le son « OM », vous avez déjà entendu un mantra !

Prec

PARTENAIRES

Partenaire
Partenaire
Partenaire
Lexis Média inc.
1428, rue Montarville, bureau 202, Saint-Bruno-de-Montarville (Québec) J3V 3T5
T +1 514 394-7156
Gouvernement du Canada
© 2017 - Tous droits réservés - Lexis Média inc.
Design graphique, programmation et hébergement: VisionW3.com