Le pranayama, une expérience subtile du yoga


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
Le pranayama, une expérience subtile du yoga

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

Noémie Crépeau | Paru dans Mieux-Être Édition 80

Le pranayama, une expérience subtile du yoga

Prenez-vous parfois conscience que vous respirez ? Allez-vous même jusqu’à accompagner votre respiration par moments ? La plupart d’entre nous oublient notre souffle et pourtant, il est le tremplin de notre vitalité.

Lors de nos débuts en Yoga, c’est généralement l’accent mis sur la respiration qui rend la pratique physique si différente des autres formes d’exercices. On découvre ensuite que c’est le meilleur moyen de faire l’expérience des dimensions plus subtiles du Yoga qui mène vers la maîtrise de l’esprit et de l’énergie vitale.

La pratique du Pranayama, qui permet la maîtrise du souffle, est l’une des huit dimensions de l’expérience du Yoga, tel que le mentionnent les Yoga Sutras de Pantanjali, oeuvre phare de la tradition. Si ces dimensions sont un chemin vers la réalisation pour les Yogis, elles peuvent aussi mener vers une plus grande harmonie pour tous.

Un des premiers buts du Yoga et du Pranayama est de retourner vers une respiration harmonieuse équilibrée, sans secousse, sans à-coups, sans pression.

Ce n’est pas chose aisée, car maîtriser la respiration, c’est comme dompter un lion. Avez-vous déjà tenté la chose ? Beaucoup de patience et de délicatesse sont de mise, sinon le souffle se rebiffe avec la même force que l’animal sauvage. Il faut y aller progressivement.

Qu’est-ce que le Prana ?
Pranayama veut dire contrôle ou maitrise (Yama) de l’énergie (Prana). La tradition yogique affirme depuis des millénaires que cette énergie en mouvement sous-tend le fonctionnement de tous les systèmes du corps. Sans Prana, il n’y a donc pas de vie. Ainsi, à notre mort, après que tous les organes aient cessé leurs activités, le Prana se retire enfin, lors de notre dernier souffle. 

Cette énergie vitale circule par 72 000 canaux, appelés Nadis, comme l’ont recensé des Yogis très avancés, il y a des millénaires. Ces ramifications de canaux s’apparentent aux circuits des veines (avec des artères principales et secondaires), mais ils restent subtils. Invisibles, ils se confirment par l’expérience, par le ressenti. Ce sont les méridiens avec lesquels travaillent les ostéopathes. En médecine chinoise, le Prana est nommé le Chi. Du côté de la science occidentale, le Prana peine à trouver sa place et reste pour beaucoup fantomatique, inodore, incolore, insaisissable.

Prec

PARTENAIRES

Partenaire
Partenaire
Partenaire
Lexis Média inc.
1428, rue Montarville, bureau 202, Saint-Bruno-de-Montarville (Québec) J3V 3T5
T +1 514 394-7156
Gouvernement du Canada
© 2017 - Tous droits réservés - Lexis Média inc.
Design graphique, programmation et hébergement: VisionW3.com