Le chaos porteur de sagesse


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
Le chaos porteur de sagesse

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

Christian Brien | Paru dans Mieux-Être Édition Juin 2016

Le chaos porteur de sagesse

Premièrement, nous devons comprendre la présence de ce chaos! De toute façon, c’est nous qui avons attiré cette mauvaise énergie et ce n’est pas anodin. Derrière chaque épreuve se cache un enseignement. Comment utiliser cet enseignement pour nous aider à retrouver la paix intérieure? Voilà le vrai défi!

PREMIÈRE ÉTAPE : SE CONNAÎTRE, CONNAÎTRE LA RÉALITÉ.

La paix intérieure s’accentue au rythme de nos guérisons. « Je ne suis pas malade », clamerez-vous! Pourtant, si vous ne le savez pas encore, la majeure partie de notre société vit dans la souffrance causée par les blessures que nous portons tous.

Le chaos est la résultante de notre difficulté à affronter la réalité telle qu’elle est.

Nous regardons la vie au travers de filtres différents et ce n’est pas la réalité. Comment ça, direz-vous?

C’est simple, les programmations reçues de nos parents, de l’école, de la société nous amènent à projeter une fausse vérité. Nous prenons pour réalité ce qui correspond aux enseignements reçus.

Le plus probant c’est que nous utiliserons le jugement, la critique, la supposition envers chaque personne aux agissements différents des nôtres.

Nous n’avons pas fini d’avoir des points de vue divergents, des disputes et même des guerres, car nous regardons la vie selon nos perceptions, nos déguisements utilisés pour plaire à notre entourage au détriment de notre bien-être. Vous êtes sceptique?

Demandez à des parents demeurant dans un même quartier, sous le même toit avec les mêmes enfants, et demandez à chacun de vous raconter sa vie de famille. Je vous jure que vous allez avoir deux versions complètement opposées. Des histoires différentes pour une éducation différente.

C’est enfantin. Ce qui est acceptable pour l’un ne l’est pas pour l’autre et vice versa. Cela provient de l’enseignement reçu. Ces croyances programmées nous amènent à nous imaginer qu’il s’agit du gros bon sens, alors qu’il n’en est rien.

DEUXIÈME ÉTAPE : S’AUTO-OBSERVER SANS JUGEMENT

La seule et unique vérité réside dans la réalité sans filtre, sans déguisement. Être capable d’être l’observateur des faits, sans passer par nos programmations, c’est tout un entraînement. Pour y arriver, nous devons observer nos sentiments relativement à un événement et ainsi, l’émotion qui monte nous indique la blessure à guérir (rejet, abandon, humiliation, trahison, et non-authenticité). Se servir de l’émotion pour guérir plutôt que de réagir.

Lorsque les guérisons commenceront, vos agissements aussi changeront. Alors vous entrerez dans une autre phase pas évidente, le jugement, la critique et les suppositions de la part de la famille, des amis, des collègues... de toutes vos relations, quoi! En somme, de tous ceux qui n’ont pas encore commencé à s’éveiller.

Prec

PARTENAIRES

Partenaire
Partenaire
Partenaire
Lexis Média inc.
1428, rue Montarville, bureau 202, Saint-Bruno-de-Montarville (Québec) J3V 3T5
T +1 514 394-7156
Gouvernement du Canada
© 2017 - Tous droits réservés - Lexis Média inc.
Design graphique, programmation et hébergement: VisionW3.com