Toc, toc, toc! Y a-t-il quelqu'un à l'intérieur?


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
Toc, toc, toc! Y a-t-il quelqu'un à l'intérieur?

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

Hélène Renaud et Michel-Jacques Bergeron, CommeUnique | Paru dans Mieux-Être Édition Août 2016

Toc, toc, toc! Y a-t-il quelqu'un à l'intérieur?

 

INCONSCIENT? CONSCIENT?
  • Je ne vois pas que j’ai une vie bien à moi.
  • Je ne vois même pas que je peux établir une relation avec un guide en moi.
  • Je ne vois pas que j’ai du pouvoir sur ma vie intérieure.
  • Je ne vois pas que je ne me respecte pas et que je me crois impuissant.           
  • Je ne vois pas que je ne m’aime pas, que je me juge et que je me sens coupable.    
  • Je ne vois pas mon isolement et je me sens seul. 
  • Je ne vois pas que je me laisse mener par la vie, par l’extérieur.  

 

  • Je suis conscient d’une présence en moi qui peut m’aider à transformer mes fausses perceptions.              
  • Je suis conscient que je peux établir une relation de confiance avec cette présence.                   
  • Je suis conscient que j’ai du pouvoir sur ma vie intérieure, je peux compter sur moi.                                         
  • Je suis conscient que j’ai de la valeur.                        
  • Je suis conscient et j’aime ce que je suis, même avec mes limitations.           
  • Je suis conscient que je ne suis pas seul.
  • Je suis conscient qu’il y a un preneur de décision à l’intérieur de moi et que je peux changer d’esprit et voir le monde autrement.                          

Si nous découvrons que nous sommes surtout inconscients (tableau de gauche) et que cela nous fait souffrir, il nous sera utile de l’observer d’une façon détachée, sans nous juger, sans faire de drame pour réaliser que nous avons abandonné notre pouvoir à l’ego.

Prendre conscience de la partie complice en nous établira la qualité de notre confiance en soi, qui est proportionnelle à la qualité de l’engagement que nous établissons avec nous-mêmes.

Pour reprendre notre réel pouvoir, il nous faut reconnaître notre mal-être et l’apporter à la partie saine de notre esprit pour qu’il y ait transformation; l’apporter à la ligne frontière qui se situe entre l’ego et l’esprit. C’est là qu’est notre preneur de décision. Seule cette action nous permettra d’atteindre un état différent de celui où nous nous trouvions auparavant.

Avant tout, il nous faut prendre une décision consciente et nous dire : « C’est assez! Je choisis ce qui est digne de moi. » Une fois que nous avons pris cette décision, les effets positifs de la guérison de notre esprit feront en sorte que nous ne pourrons plus revenir en arrière. Goûter de plus en plus au bon nous enlève le goût du mauvais. Cela change irrémédiablement notre vie!

Voilà une partie de la réponse pour être conscient de notre vie intérieure. Vous trouverez de nombreuses pistes dans notre livre Couple-guide, Couple-complice Tome 1 et dans notre formation en ligne pour parents. Commandez maintenant et profitez de notre OFFRE PROMOTIONNELLE d’une durée limitée.

PARTENAIRES

Partenaire
Partenaire
Lexis Media

7750, boulevard Cousineau, bureau 103, Saint-Hubert (Québec) J3Z 0C8

Gouvernement du Canada
© 2019 - Tous droits réservés - Lexis Média inc.
Design graphique, programmation et hébergement: VisionW3.com