À chacun son type d'intelligence


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
À chacun son type d'intelligence

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

Marie Portelance | Paru dans Mieux-Être Édition Août 2016

À chacun son type d'intelligence

Avez-vous déjà essayé de faire comprendre un concept simple à votre enfant, votre employé ou votre conjoint en ayant l’impression que de lui faire comprendre cette notion était aussi impossible que de percer une roche avec une aiguille à coudre?

Vous êtes-vous demandé pourquoi votre plus vieux a appris ses tables de multiplication avec un minimum d’efforts alors que votre plus jeune, pourtant très fort en arts, ne peut retenir par cœur que la table de 2 ?
Avez-vous douté de l’intelligence de votre adolescent ou même de la vôtre parce que lui et vous aviez des notes catastrophiques à l’école ?
Rassurez-vous, toutes ces situations ne sont pas des manifestations d’un manque d’intelligence, mais d’une méconnaissance des types d’intelligence dominants de chacun qui peut nous mener à tellement d’incompréhension et d’impatience qu’il est fréquent qu’elle provoque des conflits.

Être intelligent, ça veut dire quoi ?
Il n’est pas rare que je rencontre des personnes qui ont la certitude depuis longtemps qu’elles ne sont pas intelligentes. Plusieurs enfants, adolescents, parents, professionnels ont cette croyance non fondée. L’intelligence est, par définition, la faculté de connaitre et de comprendre ; c’est l’aptitude d’un être vivant à s’adapter à des situations nouvelles, à découvrir des solutions aux difficultés qu’il rencontre. Comprendre le fonctionnement d’un nouvel appareil électrique ou la détresse d’un enfant qui a perdu son animal domestique, c’est donc de faire preuve d’autant d’intelligence que de comprendre l’effet d’un antidépresseur sur les neurotransmetteurs.

Malheureusement, nous avons associé l’intelligence aux capacités exclusivement rationnelles. Ainsi, nous valorisons souvent davantage une personne qui trouve une solution pour résoudre un problème mathématique que celui qui sait comment réparer un tuyau qui fuit ou celui qui connait le moyen de consoler un ami qui pleure. Pourtant tous auront démontré de l’intelligence, mais chacun à partir de son type d’intelligence dominant.

Avez-vous une intelligence intuitive, pratique ou rationnelle ?
Il existe trois types d’intelligence selon la bien connue Thérapeute en Relation d’Aide par l’ANDCMD et psychopédagogue Colette Portelance : l’intelligence pragmatique, l’intelligence intuitive et l’intelligence rationnelle. Généralement, chaque personne est douée d’un ou de deux types dominants. Peu importe le mélange unique qui compose votre façon particulière d’appréhender la réalité, l’important n’est pas de mettre des étiquettes qui vous stigmatiseraient ou stigmatiseraient les autres, mais de vous servir des types d’intelligence pour comprendre la manière d’apprendre et de fonctionner de chacun, pour accepter et respecter les différences, pour évoluer, créer, augmenter la confiance et l’estime de soi et pour exploiter les ressources personnelles. Cette connaissance nous permet également de saisir pourquoi nous nous intéressons davantage à tel ou tel sujet, à telle ou telle activité et de savoir ce dont nous avons besoin dans nos apprentissages et en général dans notre vie pour respecter notre nature unique.

Prec

PARTENAIRES

Partenaire
Partenaire
Partenaire
Partenaire
Lexis Média inc.
1428, rue Montarville, bureau 202, Saint-Bruno-de-Montarville (Québec) J3V 3T5
T +1 514 394-7156
Gouvernement du Canada
© 2017 - Tous droits réservés - Lexis Média inc.
Design graphique, programmation et hébergement: VisionW3.com