La mise en place du zéro déchet!


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
La mise en place du zéro déchet!

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

Par Sandrine Chabert | Paru dans Mieux-Être Édition Octobre 2016

La mise en place du zéro déchet!

Et si je mettais (enfin) ma poubelle au régime?
Selon le Bilan 2012 de la gestion des matières résiduelles au Québec de Recyc-Québec, nous générons 724 kilogrammes de déchets résiduels par année et par habitant. Ce chiffre est évidemment une moyenne, mais il indique clairement que, très rapidement, il nous sera impossible de continuer d’enfouir les déchets que nous produisons compte tenu de l’augmentation constante de la population.

Collectivement, nous pouvons faire baisser ce chiffre en ajustant notre façon de consommer et en prenant conscience de la place que prennent les emballages dans notre quotidien. Voici donc quelques principes et astuces pour mettre notre poubelle au régime et prendre soin de notre planète. 

Règle n° 1 
Je n’abandonne pas mes emballages au supermarché ou chez mon voisin. Oui, cela ne ferait pas de vous un bon candidat pour le Zéro déchet. Au contraire, vous seriez immédiatement recalé au rang d’imposteur! Au supermarché, mentionnez plutôt au commis que vous ne voulez pas la facture, et ce, avant même qu’il pense à l’imprimer. Réprimez également votre besoin d’échantillons ou encore de circulaires.

Au bureau 
Apportez une tasse thermos et une bouteille de verre pour votre consommation quotidienne de tisane et d’eau. Optez pour des matières recyclables dont les numéros devraient être 1, 2, 3, 4, 5 et 7 (ces numéros sont inscrits sous le contenant). Si vous n’aimez pas le goût de l’eau du robinet, remplissez votre bouteille la veille et laissez là s’éventer sur le comptoir, vous ne sentirez plus du tout l’odeur chlorée. 

Pour les accros du café, vous trouvez maintenant facilement des dosettes à remplir soi-même, vous pouvez donc boire un café bio et équitable, et en plus, ne générer aucun résidu (Psst: Et gardez le marc! C’est un exfoliant extraordinaire; il combattrait même la cellulite!)

Utilisez des stylos plume à encre que vous pouvez recharger et des crayons de plombs plutôt que des stylos billes très polluants. Recyclez toutes les lettres et publicités en petits blocs-notes plutôt que d’acheter des feuillets de notes autocollants et offrez ces petits carnets à tous vos collègues pour le prochain échange de cadeaux! Ou prenez toutes vos notes sur un beau cahier que vous conserverez toujours avec vous et jamais sur des feuilles volantes qui se perdent et terminent au fond d’une poubelle.

Utilisez une agrafeuse qui troue et plie le papier au lieu d’agrafes en métal. Elle permet d’agrafer jusqu’à une dizaine de feuilles, ce qui est très souvent suffisant. 

Dans la salle de bain
Conservez tous vos pots de crèmes, gels douche et autres boitiers de maquillage et n’en achetez plus! Oui, je sais, c’est dur, mais vous pouvez tout fabriquer vous-même en quelques minutes, du déodorant en passant par la crème de jour. Tout est réalisable dans sa cuisine! Si cela vous parait trop compliqué, foncez sur les recharges, échangez le gel douche pour le pain de savon et armez-vous de bicarbonate de sodium: il remplace beaucoup de choses dans la maison; appliqué sous les aisselles, il remplace le déodorant; avec un peu d’eau, il exfolie admirablement bien le visage et le corps et on peut même se laver les cheveux, sans toutefois en abuser, car il est très alcalin.

Prec

PARTENAIRES

Partenaire
Partenaire
Partenaire
Lexis Média inc.
1428, rue Montarville, bureau 202, Saint-Bruno-de-Montarville (Québec) J3V 3T5
T +1 514 394-7156
Gouvernement du Canada
© 2017 - Tous droits réservés - Lexis Média inc.
Design graphique, programmation et hébergement: VisionW3.com