Survivre à la rentrée, le miracle des routines!


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
Survivre à la rentrée, le miracle des routines!

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

Par Marie Portelance | Paru dans Mieux-Être Édition Octobre 2016

Survivre à la rentrée, le miracle des routines!

Passer du confort des vacances au stress de la rentrée et de tout ce qu’elle implique de nouvelles tâches à entasser dans l’agenda n’est pas chose aisée. Après le repos et la détente, allez hop!, il faut faire face au défi de la conciliation travail-famille.

Si j’avais 3 jours de plus par semaine!
Quand mes enfants étaient petits, j’ai toujours trouvé que cette sensation des premières semaines de la rentrée s’apparentait à l’inconfort de rentrer dans des souliers 2 points plus petits que la taille de mes pieds. Quelques jours avant le retour en classe, je me demandais comment j’allais faire pour entrer dans l’agenda déjà rempli tout ce qui m’attendait. Il me semblait que j’arrivais déjà juste alors que les cours de hockey, de guitare et de natation n’étaient pas commencés, que les enfants n’avaient pas de devoirs à faire, qu’aucune réunion de parents n’était encore au calendrier et que personne ne manquait de matériel scolaire spécifique qui ne se trouve qu’après avoir fait le tour de 3 Bureau en Gros. Des semaines de 7 jours l’été, ça va, mais pendant l’année scolaire, ça prendrait 10 jours dans une semaine!

J’ai toutefois survécu à chaque retour de vacances, comme vous tous. Et au fil du temps, j’ai raffiné mon art de la rentrée en douceur par l’intégration dans mon quotidien d’une multitude de facilitateurs. Évidemment, un bon sens de l’organisation et de la prévision est essentiel. Et une grande dose d’énergie est fondamentale. Mais on peut bien être les personnes les plus reposées du quartier et gagner un premier prix pour notre sens de l’organisation et notre efficacité, ce qui va vraiment nous aider, c’est que nos enfants soient autonomes. Et pour les guider vers l’autonomie, l’intégration de routines dans notre quotidien agit comme un véritable miracle.

La routine n’est pas une prison
Le mot «routine» a mauvaise réputation pour certains. Il est parfois associé au manque de spontanéité, de liberté et à l’ennui. Bien sûr, si la vie familiale n’est faite que de routines, il risque d’y manquer le plaisir, le naturel, les imprévus et les surprises. Dans ce cas, c’est effectivement l’ennui qui nous guette. 

Je ne parle pas de s’emprisonner dans un quotidien tout prévu d’avance, au contraire. L’établissement de routines dont je parle permet de circonscrire dans le temps, les tâches à faire, les obligations qu’on a tous, afin de récupérer des minutes précieuses pour le jeu, la liberté et la spontanéité.

Combien de temps perdons-nous le matin à répéter à notre enfant de s’habiller plus vite, pour avoir le temps de manger, de préparer son sac, son lunch, de brosser ses dents, de ne pas oublier son livre à remettre à la bibliothèque pour éviter que vous arriviez en retard au travail? Si au moins, ça marchait et que la semaine suivante, ils avaient compris. Mais plus on répète, moins les choses changent! 

Si tous les parents rêvent que leurs enfants puissent être autonomes et faire leurs tâches, bien peu ont la recette pour que cela fonctionne tout seul. Comment fait-on pour passer de ce beau rêve à la réalité?

Passer du rêve à la réalité
Ce serait mentir que de vous dire qu’il est simple, au début, d’intégrer des routines. Il faut de la patience, de l’énergie et de la détermination, car les enfants chercheront toujours à vous tester pour voir si vous serez persévérants dans votre nouvel encadrement. La constance est de rigueur.

La première chose à faire est d’établir tous les éléments de la routine et de les exprimer clairement à votre enfant. Par exemple, en arrivant de l’école: rangement des manteaux, lavage des mains, rangement de la boîte à lunch, collation et installation pour les devoirs. 

Prec

PARTENAIRES

Partenaire
Partenaire
Partenaire
Partenaire
Lexis Média inc.
1428, rue Montarville, bureau 202, Saint-Bruno-de-Montarville (Québec) J3V 3T5
T +1 514 394-7156
Gouvernement du Canada
© 2017 - Tous droits réservés - Lexis Média inc.
Design graphique, programmation et hébergement: VisionW3.com