Arthrose et Arthrite… même pas des cousines éloignées!


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
Arthrose et Arthrite… même pas des cousines éloignées!

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

Par Katia St-Louis | Paru dans Mieux-Être Édition Octobre 2016

Arthrose et Arthrite… même pas des cousines éloignées!

L’une est une maladie dégénérative qui provoque des douleurs mécaniques, l’autre est une maladie inflammatoire chronique, et souvent systémique, qui amène des douleurs inflammatoires et de l’enflure. Même si elles peuvent coexister, l’arthrite et l’arthrose sont 2 affections très différentes!

Arthrose? Arthrite? Comment faire la différence?
L’arthrose est une maladie dégénérative reliée à une usure progressive et mécanique (par frottement, par pression) des cartilages articulaires. C’est la maladie articulaire la plus fréquente et elle se développe généralement avec l’âge (elle est plutôt rare avant 50 ans). Avec le temps et l’utilisation répétée de nos articulations (ou même suite à des accidents), des fragments de cartilage se détachent et finissent par laisser les os frotter l’un contre l’autre, ce qui est évidemment très douloureux. À la longue, des ostéophytes peuvent aussi apparaître, c’est-à-dire que de petites excroissances osseuses se forment dans l’articulation et amènent, entre autres, sa déformation. Les zones les plus souvent affectées par l’arthrose sont les hanches, les genoux, les mains et la colonne vertébrale au niveau cervical (cou) et lombaire.

L’arthrose amène donc une douleur mécanique progressive sur plusieurs années. C’est une douleur qui augmente lors de la mise en charge des articulations, donc qui augmente lorsqu’on fait de l’activité physique ou lorsqu’on bouge simplement. La douleur est très présente le matin au lever et au moment d’entamer les premiers mouvements de la journée. La douleur diminue généralement au repos. Elle a tendance à affecter un seul côté du corps ou même une seule articulation. Parce qu’il y a usure des articulations, il peut aussi y avoir présence d’inflammation locale. On voit alors apparaître des douleurs inflammatoires (chaleur et enflure) secondaires.

L’arthrite, pour sa part, est une maladie inflammatoire chronique, c’est-à-dire qu’il y a de l’inflammation dans les articulations et de l’érosion au niveau des membranes synoviales. L’inflammation contenue dans l’articulation contribue à la destruction du cartilage et de la surface des os. 

Les causes de cette inflammation ne sont pas très bien connues, mais dans certains cas, elle pourrait prendre sa source dans une maladie auto-immune (lorsque le système immunitaire se dérègle et s’attaque à des cellules saines; se crée alors de l’inflammation). 

L’arthrite est beaucoup moins fréquente que l’arthrose et les symptômes peuvent apparaitre dans la quarantaine ou même avant. Cette maladie affecte le corps dans son ensemble, car l’inflammation peut non seulement s’étendre aux tendons et aux ligaments de l’articulation touchée, mais elle peut aussi se propager ailleurs dans l’organisme, comme lorsqu’on retrouve des nodules rhumatoïdes sous la peau aux points de pression des tendons.

L’arthrite commence souvent insidieusement par un malaise général, de la fatigue, une douleur musculo-squelettique généralisée. Puis les articulations deviennent chaudes, enflées, rigides et douloureuses.  Les mains, pieds, poignets, chevilles, coudes et genoux sont les plus touchés et ils le sont souvent des deux côtés en même temps, contrairement à l’arthrose. L’arthrite amène des déformations caractéristiques des doigts, des déviations du poignet, des orteils en marteau, etc.

Prec

PARTENAIRES

Partenaire
Partenaire
Partenaire
Partenaire
Lexis Média inc.
1428, rue Montarville, bureau 202, Saint-Bruno-de-Montarville (Québec) J3V 3T5
T +1 514 394-7156
Gouvernement du Canada
© 2017 - Tous droits réservés - Lexis Média inc.
Design graphique, programmation et hébergement: VisionW3.com