La culpabilité, la plus grande cause de mal-être


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
La culpabilité, la plus grande cause de mal-être

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

Par Lise Bourbeau | Paru dans l'édition Décembre 2016

La culpabilité, la plus grande cause de mal-être

Jusqu’à maintenant, j’ai eu l’opportunité d’enseigner dans 22 pays et j’ai dû me rendre à l’évidence que tout le monde, sans exception, quels que soient la culture, la religion, l’âge, le métier, le sexe, vit beaucoup de culpabilité. Le manque d’amour est devenu un fléau partout dans le monde.

La culpabilité tient une grande place dans les situations désagréables que nous vivons. En général, ce qui est le plus nuisible, c’est le manque de conscience de notre culpabilité. La plupart des gens sont conscients entre 5 et 10% de ce qu’ils vivent à l’intérieur d’eux et les mêmes incidents désagréables se répètent sans cesse. C’est pour cela que ma motivation première est de fournir des outils pour les aider à développer leur conscience.

Se sentir coupable, c’est croire être fautif. Soit nous nous sentons coupables, soit nous tentons de culpabiliser les autres quand ils se permettent d’être ce que nous jugeons de mal. Il est donc très important d’être alerte à ce qui se passe en soi. Sachez qu’aussitôt que vous ressentez un malaise quelconque, il y a 90% de probabilité que vous vous sentiez coupable envers vous-même ou une autre personne. 

Voici quelques moyens qui peuvent vous aider à devenir plus conscient quand vous vous sentez coupable.
• En plus de nous causer un mal-être intérieur, la culpabilité est aussi la cause de nombreux malaises et maladies. Un problème physique qui cause de la douleur est un signe de culpabilité. C’est un moyen inconscient que vous utilisez pour vous punir, croyant être une mauvaise personne.

Regardez où cela fait mal et faites le lien avec l’utilité de cette partie de votre corps pour avoir ainsi une piste sur la cause de la culpabilité. Par exemple, si vous avez mal aux jambes, qui sont nécessaires pour aller de l’avant, vous devez donc regarder de quoi vous vous accusez ou de quoi vous vous en voulez dans votre façon d’aller de l’avant. Il ne vous reste qu’à vous donner le droit de ne pas pouvoir faire et être ce que vous voulez pour le moment. Les messages de votre corps vous indiquent toujours d’accepter ce que vous n’aimez pas de vous et non pas de changer. Tout changement dans votre vie ne peut se produire qu’au moment où vous acceptez vos limites, c’est-à-dire ce que vous n’aimez pas être. C’est le seul moyen pour arriver un jour à être tel que vous voulez être.

Prec

PARTENAIRES

Partenaire
Partenaire
Partenaire
Partenaire
Lexis Média inc.
1428, rue Montarville, bureau 202, Saint-Bruno-de-Montarville (Québec) J3V 3T5
T +1 514 394-7156
Gouvernement du Canada
© 2017 - Tous droits réservés - Lexis Média inc.
Design graphique, programmation et hébergement: VisionW3.com