Le génie en soi… Le coeur en action!


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
Le génie en soi… Le coeur en action!

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

Par Antoinette Layoun | Paru dans Mieux-Être Édition Février 2017

Le génie en soi… Le coeur en action!

En étant dans mon cœur, enfant, je savais que la vie était un cadeau précieux. Ce que j’entendais dans mon environnement était que la vie est une lutte. Je suis devenue confuse. J’ai commencé à croire moi aussi que la vie était un champ de bataille. Aujourd’hui, quand j’entends cette croyance, mon cœur pleure et je cherche à comprendre. Pourquoi avons-nous reçu une telle éducation qui perdure depuis des millénaires? Sommes-nous prêts à transformer cette incantation de malheur?

Parfois, nous avons l’impression, voire même la certitude, que notre état d’être dépend de ce qui se passe à l’extérieur. Par notre éducation, nous avons appris que notre entourage et les personnes que nous croisons sont souvent les responsables de ce qui nous arrive et de ce que nous vivons.

Est-il possible que nous ayons été mal éduqués ou mal informés? Est-il possible que nous ayons perdu des années à regarder à la mauvaise place?

Je me suis longtemps questionnée sur ce sujet et j’arrive à croire qu’une grande partie de nos souffrances dépendent de nos perceptions. Pourquoi une personne souffre-t-elle dans une situation donnée alors qu’une autre peut vivre la même situation sans souffrir ou presque?

Est-ce possible que nos perceptions de la souffrance soient aussi un apprentissage? Sommes-nous influencés à souffrir ou non, dépendamment de notre éducation ou de nos modèles?

Le courage par la pulsion du cœur
J’ai écouté récemment sur TED le partage d’une femme qui a profondément touché mon cœur, Maysoon Zayid! Avec un grand talent de communicatrice, elle raconte les circonstances de sa naissance. Le médecin qui accompagnait sa mère durant l’accouchement était sous l’effet de l’alcool. Elle se met debout en tremblant dans toutes les parties de son corps afin de démontrer les conséquences, une maladie dégénérative, la paralysie cérébrale. Elle mentionne que les médecins ont établi qu’elle ne marchera jamais. Mais ses parents, et en particulier son père, ont insisté sur le fait qu’elle en serait capable. Son mantra était: «Oui, tu peux!» Aujourd’hui, elle réalise son rêve, celui d’être une personnalité publique sous la lumière avec toutes les réalisations qu’elle a accomplies avec sa réalité physique. En plus, elle porte une mission, celle de donner une place dans la lumière aux personnes vivant avec des handicaps physiques ou autres.

Je fus si émue d’entendre le courage du cœur qui s’exprimait par ses mots et son attitude, avec son grand talent d’humoriste en dédramatisant son histoire de vie tout en l’assumant. Sa grande capacité à nommer avec courage les préjugés et les limitations auxquels elle a dû faire face avec cœur. Même encore aujourd’hui. Également, tout l’honneur qu’elle rendait à ses parents et particulièrement à son père. Avec une éducation de possibilités et de potentialité, elle se donne le droit d’être et de vivre avec passion et rayonnement. Elle est un exemple de la puissance de l’esprit connecté au cœur qui est le générateur de nos créations.

S’éduquer autrement
Oui, notre éducation joue un grand rôle dans nos propres perceptions des choses et teinte notre rapport à la souffrance. La bonne nouvelle est qu’il est possible de changer notre degré de souffrance en modifiant notre perception de la situation.
Nous souffrons parce que nous percevons la souffrance dans notre regard. Non seulement nous la percevons, mais nous la vivons et nous l’alimentons inconsciemment par nos pensées qui sont le reflet de nos conditionnements et de notre éducation.
La question que j’ai envie de vous poser maintenant est la suivante: si vous possédez le pouvoir de vous faire souffrir, ne pensez-vous pas que vous avez aussi le pouvoir de transformer votre regard et de transmuter la situation en possibilités de création et d’épanouissement? C’est à vous et à vous seul de décider quelle perception nourrir en vous!

Voici une histoire yogique qui illustre comment l’esprit crée et détruit
Il était une fois un pauvre malheureux. Partout où il allait, la pauvreté le suivait. Un jour, il se trouva dans un domaine où il y avait un jardin paradisiaque appelé Nandabavana. Il s’assit sous un arbre magnifique qui se trouvait être un arbre à souhait. Après un moment, l’homme commença à se sentir heureux.

Prec
Article suivant

PARTENAIRES

Partenaire
Partenaire
Partenaire
Lexis Média inc.
1428, rue Montarville, bureau 202, Saint-Bruno-de-Montarville (Québec) J3V 3T5
T +1 514 394-7156
Gouvernement du Canada
© 2017 - Tous droits réservés - Lexis Média inc.
Design graphique, programmation et hébergement: VisionW3.com