De l'idéalisation à la relation amoureuse


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
De l'idéalisation à la relation amoureuse

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

Par Yvan Phaneuf

De l'idéalisation à la relation amoureuse

Tomber en amour! Quel sentiment merveilleux! Mais pourquoi ce nuage sur lequel les nouveaux amants se laissent lentement bercer s'évapore-t-il lentement? Est-il illusoire de penser que cet idéal amoureux puisse évoluer vers une relation encore plus profonde où règnent confiance et respect mutuel?

Je te croise. Je te remarque. Je te regarde et je m’approche. On se présente. J’éprouve de l’attirance. J’ai envie de te connaître et je rêve aux possibilités. Je nous imagine ensemble. On commence à se parler et je ressens de l’amour. Puis, c’est alors que, quelques mois plus tard, je te rencontre réellement. Je perçois que notre rapport n’est pas tel que je l’avais imaginé au départ. Malgré l’inquiétude qui monte, je demeure tout de même confiant. Je tente de communiquer, d’améliorer, de transformer, de résoudre et de te faire comprendre. C’est à ce moment que je suis confronté à la résistance et que je frappe un mur d’impuissance. Je suis à la fois contrarié, déçu et déchiré. J’ai peur. Lentement, je commence à réfléchir à la possibilité d’interrompre la relation par respect pour moi-même, ou encore à celle de rester engagé pour satisfaire mes besoins d’amour, de sécurité affective, de complicité et de projets communs.

De l’idéalisation à la désillusion
L’idéalisation est un phénomène normal et une étape normale dans la relation amoureuse. Les étapes liées à ce processus ont été très bien expliquées et développées par plusieurs auteurs, particulièrement Harville Hendrix dans son livre Le Défi du Couple, ainsi que par Colette Portelance dans Vivre en couple et heureux c’est possible. Elle est liée au processus d’attraction amoureuse qui est nécessaire à la réussite de la rencontre. L’idéalisation est aussi un mécanisme de défense, c’est-à-dire une façon réflexe et souvent inconsciente de fuir une réalité qui nous effraie. Cette défensive a pour but de nier la réalité et de la transformer pour éviter de ressentir nos peurs: la peur de ne pas être apte à faire face à la réalité, celle associée aux conséquences de l’échec et, particulièrement, la peur de souffrir. Plus on porte de peurs non conscientisées à l’intérieur de soi, plus on se défend au moyen de l’idéalisation.

Au début de la rencontre, nos valeurs, nos goûts et nos projets semblent se ressembler. Dans certains cas, l’arrimage semble parfait. Ceci est le mirage de l’idéalisation. Se juxtaposant à celui-ci, il y a le phénomène de la projection qui renforce la crédibilité de ce mirage: ce que je perçois chez l’autre part de moi et la désillusion suivra indubitablement. Cette étape fait partie de la relation amoureuse. Dès lors, une question se pose à nous: comment envisagerons-nous l’adaptation requise pour rejoindre l’autre? Si tel est notre choix, bien sûr.

La rencontre de 2 mondes et de 3 réalités
En réalité, la relation amoureuse est une rencontre entre deux mondes. Pour certains, le choc entre ceux-ci est considérable et pour d’autres, il l’est moins. Toutefois, l’impact relatif à la tentative de concilier deux univers distincts se produit toujours, tel un ordinateur IBM qui tente de communiquer avec un MacIntosh.

Prec
Article suivant

PARTENAIRES

Partenaire
Partenaire
Partenaire
Lexis Média inc.
1428, rue Montarville, bureau 202, Saint-Bruno-de-Montarville (Québec) J3V 3T5
T +1 514 394-7156
Gouvernement du Canada
© 2017 - Tous droits réservés - Lexis Média inc.
Design graphique, programmation et hébergement: VisionW3.com