7 recommandations alimentaires pour un microbiote en santé


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
7 recommandations alimentaires pour un microbiote en santé

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

Par Marjolaine Mercier

7 recommandations alimentaires pour un microbiote en santé

Sujets de recherche tendance ces dernières années, le microbiote et le microbiome humain devraient continuer de faire jaser en 2017. En effet, plus de 25 maladies ou syndromes ont été associés au microbiome et nous savons maintenant que notre alimentation peut expliquer 30 à 40% de la diversité du microbiote.

Le microbiote? C’est l’ensemble des micro-­organismes (bactéries, parasites, virus, champignons non pathogènes) vivant sur notre corps. Il existe différents microbiotes: sur notre peau, au niveau de la bouche, et même au niveau du vagin. Le microbiote intestinal (anciennement appelé flore intestinale), que l’on retrouve dans le petit intestin et dans le colon, est le plus important, pesant à lui seul 2 kilos (près de 5 lb).

Le microbiome? C’est l’ensemble des gènes des micro-organismes que l’on retrouve sur notre corps ou dans nos intestins (microbiome intestinal).

Un microbiote équilibré aide son hôte humain à optimiser son système immunitaire, à réduire l’inflammation, en plus de contribuer à réguler les hormones et même l’humeur. Lorsqu’il est déséquilibré, le microbiote peut contribuer au développement de l’obésité, de la colite ulcéreuse, de la maladie de Crohn, du cancer colorectal, de l’arthrite rhumatoïde, du syndrome de l’intestin irritable, de la maladie cœliaque et d’autres maladies.

Lorsque vous mangez, vous n’êtes donc pas seuls à table! En plus de partager le repas avec vos enfants ou votre conjoint(e), vous le faites aussi avec les micro-organismes présents dans votre corps.

Faites une grande place aux végétaux dans votre assiette: légumes, fruits, grains entiers, légumineuses.

  • Astuces de votre nutritionniste: planifiez vos repas autour des végétaux au lieu de la viande. Par exemple: «Ce soir, je cuisine de la courge poivrée» au lieu de «Ce soir je mange du poulet».
  • Crus, cuits (vapeurs, sautés), en salade ou en soupe, mangez vos légumes sous la forme que vous appréciez le plus pour en manger davantage.
  • Osez les légumineuses! Elles sont peu coûteuses et rassasiantes. Égayez vos lunchs de salades de pois chiches ou de chili aux haricots rouges et essayez la collation de pois chiches épicés de Ricardo.

Prec

PARTENAIRES

Partenaire
Partenaire
Partenaire
Lexis Média inc.
1428, rue Montarville, bureau 202, Saint-Bruno-de-Montarville (Québec) J3V 3T5
T +1 514 394-7156
Gouvernement du Canada
© 2017 - Tous droits réservés - Lexis Média inc.
Design graphique, programmation et hébergement: VisionW3.com