Quoi penser du gluten


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
Quoi penser du gluten

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

Quoi penser du gluten

5 exemples d’interventions que votre nutritionniste pourra faire avec vous
1 - Vous accompagner dans ce nouveau mode d’alimentation afin de conserver le plaisir de manger et la santé malgré les restrictions qui en découlent.

2 - Vous aider à repérer les pièges à éviter dans le choix d’aliments sans gluten et non contaminés et les précautions relatives à la gestion de la contamination croisée.

3 - Diminuer les risques de carences nutritionnelles, qui réduisent le niveau d’énergie et l’état de santé général et qui peuvent engendrer des complications.

4 - Vous permettre d’acquérir des habiletés pour faciliter les sorties au restaurant ou entre amis et connaître les alternatives aux produits renfermant du gluten.

5 - Répondre à vos questions, faire le point sur la panoplie d’informations qui circulent sur le web et connaître des ressources fiables!

Il existe d’autres maladies induites par le gluten dont le traitement est le même que celui de la maladie cœliaque: la dermatite herpétiforme (forme cutanée de la maladie cœliaque), l’ataxie au gluten et la sensibilité au gluten non cœliaque (possiblement présente chez 5 à 6% de la population). 

Le gluten au banc des accusés
Avec la mode du «sans gluten», certaines personnes attribuent parfois à tort leurs symptômes (ballonnements, crampes intestinales, selles plus molles) à l’ingestion de cette protéine, alors que d’autres molécules peuvent être en cause. Par exemple, les fructanes, un glucide que l’on retrouve en grande quantité dans le blé est parfois responsable de ce genre de réaction. D’autres intolérances alimentaires peuvent aussi engendrer des inconforts gastro-intestinaux. En parler à votre nutritionniste peut vous aider à y voir plus clair et à identifier «les vrais coupables». 

Un dépistage dans les règles de l’art
Si vous croyez avoir un problème avec la consommation de gluten, pour votre santé, pour éviter des complications et peut-être même des restrictions inutiles, il est très important d’éviter de se diagnostiquer soi-même. Le diagnostic se fait par votre médecin ou gastroentérologue sous un régime avec gluten (nécessaire au dépistage de la maladie), par un test sanguin et éventuellement, une biopsie du petit intestin. 

PARTENAIRES

Partenaire
Partenaire
Lexis Media

7750, boulevard Cousineau, bureau 103, Saint-Hubert (Québec) J3Z 0C8

Gouvernement du Canada
© 2018 - Tous droits réservés - Lexis Média inc.
Design graphique, programmation et hébergement: VisionW3.com