9 trucs pour créer son nectar de vitalité


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
9 trucs pour créer son nectar de vitalité

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

9 trucs pour créer son nectar de vitalité

Et s’il y avait une substance dans le corps pouvant aider à réguler l’immunité, la luminosité de la peau, la digestion, la clarté d’esprit, la force et l’endurance physique, l’humeur et la vitalité? Vous connaissez l'Ojas?

Par Krystine St-Laurent

Selon l’Ayurveda (1), la branche médicale du yoga, cette substance s’appelle Ojas qui, en sanskrit, signifie nectar de vie. Dans les textes anciens ayurvédiques, l’Ojas est considéré comme le produit de transformation d’une digestion profonde, d’une transformation ultime de ce qui nourrit le cœur, le corps et l’esprit. Transformation de ce que l’on mange, et transformation également de ce que l’on vit. Le centre digestif est, toujours selon l’Ayurveda, l’endroit central où tout est transformé (nourriture et émotions), transmuté pour que le corps puisse garder et utiliser ce qui est bon et éliminer ce qui ne nous sert plus.

C’est pourquoi le feu digestif (Agni), selon l’Ayurveda, est d’une importance capitale et doit être entretenu tel un feu de bois. Meilleure est la digestion, plus grande est la capacité d’extraction de l’énergie vitale et plus grande est l’élimination. En d’autres mots, plus grande est la production de l’Ojas.

Difficile à mesurer par la science, certains experts contemporains associent l’Ojas à de petites protéines ayant une influence sur l’immunité, les hormones, le système nerveux, le système digestif et l’équilibre psychologique (2). Ces peptides, décrits dans une recherche menée par le Dr Candice Pert à l’Institut de Santé National (National Institute of Health), jouent un rôle pouvant ressembler à l’effet de l’Ojas.

Dr Vasant Lad, spécialiste de la médecine ayurvédique, explique que le manque d’Ojas peut amener son lot d’inconforts et l’accumulation d’une plus grande quantité de AMA (l’opposé du Ojas) qui signifie: résidus non digérés4.

1 - Choisir des aliments purs, non transformés
Les aliments transformés contiennent des sucres, saveurs, couleurs et autres ajouts pour stimuler les sens et influencer le sentiment de satiété (peut nous donner envie de manger davantage).

Éviter les produits en boîte ayant perdu leur vitalité et pouvant contenir des résidus de BPA (bisphénol A), résidus se retrouvant dans les plastiques et l’intérieur des boîtes de conserve et pouvant être néfastes pour la santé (3).

2 - Manger mieux et manger moins
100%, c'est la valeur qui correspondrait à la quantité de nourriture ingérée en trop par l’homo sapiens vivant en Amérique du Nord (4). Un chiffre qui parle! Les portions sont trop grandes, les estomacs aussi. Une solution? Plus nous mangeons diversifié, en favorisant la variété et l’inclusion des 7 couleurs dans notre assiette, plus nous arrivons rapidement à un sentiment de satiété tout en réduisant les envies et rages de sucre entre les repas.

Prec
Article suivant

PARTENAIRES

Partenaire
Partenaire
Partenaire
Lexis Média inc.
1428, rue Montarville, bureau 202, Saint-Bruno-de-Montarville (Québec) J3V 3T5
T +1 514 394-7156
Gouvernement du Canada
© 2017 - Tous droits réservés - Lexis Média inc.
Design graphique, programmation et hébergement: VisionW3.com