Adieu bébittes et bobos


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
Adieu bébittes et bobos

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

Par Johanne Gagnon | Paru dans Mieux-Être Édition Août 2017

Adieu bébittes et bobos

Ah l’été! Saison tant attendue! Fébrile, vous avez la tête remplie de projets? Barbecues entre amis, camping, randonnée plein air, cyclotourisme, jardinage... Comment s’assurer que ces incontournables joies de l’été se vivent sans tracas? En optant pour des solutions naturelles pour éloigner les insectes, soigner les méfaits du soleil, les éraflures et les courbatures.

Nous sommes entourés d’une grande variété d’insectes. Ces petites bestioles sont non seulement incommodantes, mais représentent dans certains cas une menace pour la santé. Elles peuvent transmettre dans le sang humain des virus et bactéries qui peuvent causer des allergies ainsi que des maladies graves pouvant aller jusqu’à la mort. On nous propose plusieurs produits chasse-moustiques et antiparasitaires qui, avec leur composition chimique, entrainent eux aussi d’importants risques pour la santé de l’être humain, l’environnement et la biodiversité. Contrôler et éloigner ces bestioles de notre jardin, de la maison et du lit de façon naturelle est possible et souhaitable.
Insectes amis ou ennemis?

La majorité des insectes sont bénéfiques et jouent un rôle écologique important. Seulement 1% d’entre eux sont nuisibles. Plusieurs représentent la nourriture principale de certains prédateurs et s’avèrent donc indispensables à l’équilibre de l’écosystème. Voilà pourquoi on doit réguler leur présence et non les éliminer.

L’araignée: l’araignée est l’insecte prédateur le plus utile, car il régule les populations d’insectes gênants comme les mouches ou les moustiques. Elles sont, pour la plupart, inoffensives pour l’homme, c’est leur morsure que l’on craint. Elles vous font frissonner? Sachez qu’elles ont horreur de la menthe poivrée. Vaporiser un mélange composé de 230 ml d’eau, 20 ml de vinaigre et 15 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée aux contours des portes et fenêtres.

Les fourmis: les fourmis ont l’odorat particulièrement développé. Elles détestent la cannelle, l’ail et la menthe. Placer un bâton de cannelle ou une gousse d’ail aux abords des portes et fenêtres. À remplacer aux 3 jours.

Les mouches: les mouches devraient vous laisser tranquille si vous disposez quelques feuilles de laurier, de menthe, un bouquet de lavande ou de romarin sur le comptoir de votre cuisine.

Les moustiques: il y a plus de 3000 espèces de moustiques répertoriées dans le monde. Ils sont capables de repérer une proie à 50 mètres! Des plantes de citronnelle, géranium, mélisse, menthe, lavande ou thym citron disposées sur votre balcon contribuent à brouiller les pistes. Créez votre répulsif naturel avec des huiles essentielles de citronnelle, d’eucalyptus citronné, de géranium et de lavande. Cinq gouttes de chacune d’elles mélangées à 250 ml d’eau et 1 c. à thé de savon à vaisselle qu’on agite bien avant d’en vaporiser le contour des portes et fenêtres et la literie.

Les punaises: vous voyagez? Il est courant qu’un lit puisse être infesté de punaises. Elles détestent l’odeur du basilic et de la lavande. Vaporisez un mélange composé de 20 gouttes de chacune de ces huiles à 230 ml d’eau et 20 ml de vinaigre dans le lit et les recoins de la maison et dormez la tête tranquille.

Les poux: les orifices respiratoires du pou ne sont pas situés à la tête, mais plutôt à l’abdomen, c’est pourquoi ils sont très sensibles à l’odeur, tout particulièrement à celle de la lavande. Faites l’expérience d’appliquer quelques gouttes de cette huile essentielle derrière vos lobes d’oreilles. Idéal en prévention.

Un répulsif éloigne les moustiques, mais ne les tue pas. Lors d’une étude, on constate que le DEET, répulsif insectifuge bien connu, a une action toxique pour le système nerveux, comparable à celle des pesticides, qui tue les insectes. Une hypothèse est posée sur le fait que celui-ci pourrait être toxique pour les cellules nerveuses humaines. À certaines concentrations et en combinaisons avec d’autres substances, il peut être dangereux, en particulier pour les femmes enceintes et les enfants.

Les insecticides sont la solution la plus répandue. Toutefois, les moustiques ont développé des résistances aux molécules chimiques utilisées dans la fabrication de ces produits. De plus, nous respirons ce cocktail chimique à chaque utilisation! Chasser les insectes sans produit chimique est un défi de taille, mais possible...

Les huiles essentielles à la rescousse
Que ce soit pour faire fuir ces envahisseurs ou pour soigner les petits maux, les huiles essentielles ont tout pour vous plaire. Une composition aromatique antimoustique, au parfum frais et citronné, est composée d’une synergie d’huiles essentielles 100% pures et naturelles reconnues pour leurs propriétés répulsive, énergisante et stimulante. Vous projetez une ballade en vélo ou une marche en forêt? Apportez quelques huiles essentielles, particulièrement la lavande, pour éviter certains désagréments.


Prec

PARTENAIRES

Partenaire
Partenaire
Partenaire
Lexis Média inc.
1428, rue Montarville, bureau 202, Saint-Bruno-de-Montarville (Québec) J3V 3T5
T +1 514 394-7156
Gouvernement du Canada
© 2017 - Tous droits réservés - Lexis Média inc.
Design graphique, programmation et hébergement: VisionW3.com