Un sentiment de vacances toute l'année


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
Un sentiment de vacances toute l'année

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

Par Mylène Garon-Labrecque | Paru dans Mieux-Être Édition Août 2017

Un sentiment de vacances toute l'année

> Le Shen
Le Shen, que l’on pourrait désigner par le mot «esprit», repose quant à lui sur toutes les fonctions de l’organisme. C’est le Shen qui permet d’être en relation avec l’environnement, d’interagir avec notre entourage. Il se manifeste dans la clarté du regard et dans le teint, dans nos aspirations et nos désirs, c’est ce qui forme notre personnalité. Le Shen permet de faire le lien entre l’organisme physique et psychique.

Se reposer avec l’acupuncture
Ainsi, lorsque l’énergie du corps circule bien, librement, et que chaque organe peut accomplir ses fonctions correctement, une détente s’installe, une paix d’esprit nous habite et un sentiment de bien-être est ressenti. Le Shen est bien alimenté par les fonctions organiques, le Qi est florissant et les essences permettent la croissance et le développement du corps. Les matins sont agréables et un réveil reposé permet de démarrer la journée avec énergie alors que même après deux semaines de vacances, le corps peut parfois être encore fatigué ou la vie peut sembler lourde. Pour atteindre cet équilibre, un petit coup de pouce peut parfois être utile et c’est ce que permet l’acupuncture.

Un brin d’histoire
L’acupuncture est une médecine qui existe depuis plus de 4 000 ans. Les premières traces de cette médecine ont été trouvées en Chine où les gens utilisaient des bambous ou des pierres aiguisées pour diminuer les douleurs.

L’acupuncture (ou acuponcture) vient du latin «acus» (aiguille) et «pungere» (piquer), dont le traitement consiste à insérer de petites aiguilles sous la peau. Elle fait partie de la médecine traditionnelle chinoise qui regroupe la diététique, le tuina (le massage), le Qicong (une forme d’exercice) et la pharmacopée chinoise.

Cette médecine présume l’existence d’une énergie vitale qui circule dans le corps. Cette dernière circule en suivant de grands axes appelés méridiens qui approvisionnent tous les systèmes du corps (organes, os, peau, cerveau, glandes, muscles, nerfs, etc.). Selon la médecine traditionnelle chinoise, la santé résulte d’une bonne circulation dans les méridiens. Par contre, il peut y avoir un blocage ou un ralentissement à cause d’habitudes de vie malsaines ou suite à un évènement particulier, c’est alors que la maladie apparait.

L’acupuncture possède sa propre méthode d’évaluation basée sur la médecine chinoise et vise à stimuler certains points précis sur le corps qui auront une action définie sur les systèmes énergétiques. Cette stimulation a pour but de rétablir le flot énergétique qui a été déséquilibré auparavant. Elle se fait grâce à l’insertion de petites aiguilles sous la peau. La piqûre ressemble à celle d’un moustique et n’y parait plus une fois l’aiguille enlevée. Les aiguilles sont très fines et elles restent en place de 10 à 30 minutes.

PARTENAIRES

Partenaire
Partenaire
Partenaire
Lexis Média inc.
1428, rue Montarville, bureau 202, Saint-Bruno-de-Montarville (Québec) J3V 3T5
T +1 514 394-7156
Gouvernement du Canada
© 2017 - Tous droits réservés - Lexis Média inc.
Design graphique, programmation et hébergement: VisionW3.com