Madame Labriski - Véritable boule d'énergie


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
Madame Labriski - Véritable boule d'énergie

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

Par Cassandra Poirier | Photos: Brigitte Thériault | Paru dans Mieux-Être Édition Octobre 2017

Madame Labriski - Véritable boule d'énergie

Une, deux, trois galettes…
«J’ai toujours mangé quatre fois plus de bonbons que ma sœur», s’exclame en rigolant la maman entrepreneure. Enfant à la dent sucrée, Mériane Labrie grandit toutefois dans une famille un peu «grano», selon ses dires. «Je me rappelle du jour où ma mère a dit qu’on ne mangerait plus de pain blanc, mais du pain brun. Du pain de blé entier qui était épouvantablement mauvais, se souvient-elle le sourire aux lèvres. Mais ma mère a ouvert la porte à mon intérêt pour le volet plus santé. En grandissant, je l’ai développé et je me suis mise à lire beaucoup.»

Publicitaire de formation (elle aura même suivi un cours à l’École nationale de l’humour pour s’aguerrir à l’art du punch!), Mériane Labrie fonde 21 grammes, agence d’idéation, soit une agence spécialisée en ADN de marque. À côté de l’aventure Madame Labriski, elle y est encore très impliquée. Il faut donc savoir jongler avec ses différentes casquettes. Mais une chose est certaine, son expérience dans le domaine lui a définitivement donné une vision claire de ce qu’elle voulait faire de sa propre marque caractérisée par un humour certain aux accents russes. «Cela fait plus de 18 ans que je travaille dans les agences de publicité comme concepteur-rédacteur et stratège. J’observe et fais vivre les marques des autres. Mon blogue, quand il est apparu en 2012, j’en avais déjà une vision. Le slogan de Nike, c’est Just do it, et pour moi c’était Just do it, make it happen! Au jour 1, j’ai traité mon blogue comme une grande marque nationale», s’esclaffe Mériane. N’empêche, c’est sans doute l’un des ingrédients de son succès. «Les gens pensaient que j’étais une grande entreprise, alors que j’étais toute seule à cuisiner chez nous et à dépenser de l’argent à l’épicerie! Mais je suis une visionnaire, j’ai une vision de mon projet depuis plusieurs années, et la sortie du livre m’a permis d’exploser. Et je considère vraiment qu’on est que dans le portique de ce qui, j’espère, arrivera!»

Madame Vachon, ça vous dit quelque chose? «Ça a commencé par une dame chez elle, dans sa cuisine, qui faisait des gâteaux. Aujourd’hui, c’est un empire et je fais partie d’une génération qui a grandi avec les gâteaux Vachon. Mais c’est une autre époque, l’alimentation évolue et je trouve qu’il y a une explosion dans la diversité des produits. Le monde mange de plus en plus bio, cherche à mieux consommer au niveau du sucre, alors pour moi, il y avait quelque chose à faire.» Le créneau de ses galettes: «mange-en une, deux, ou trois, anyway, ce n’est que de la nourriture de qualité que tu mets dans ton corps!»

À chacun son rêve… olympique!
Si le sport prend autant de place dans la vie de Mériane Labrie, c’est définitivement parce qu’il agit au titre de propulseur dans tous les autres domaines. Lorsqu’elle découvre le marathon, il y a quelques années, elle ne se doutait pas que ça allait changer le cours des choses. «De l’âge de 5 à 17 ans, j’ai fait du patinage artistique. J’avais un certain talent, mais je ne suis pas allée aux Jeux olympiques», rigole Mériane. Mais, n’empêche, elle portait quand même ce rêve en elle. «Quand je me suis inscrite à une ligue de demi-marathon, pour passer le temps, je me suis dit que ça allait être un peu comme mon rêve olympique à moi. J’en ai fait un et j’ai eu la piqure. L’année d’après, j’ai fait mon premier marathon complet et je me suis qualifiée pour Boston. Après Boston, j’ai fait New York, j’ai eu un bébé et j’ai fait Chicago. J’ai terminé mon marathon en 3 h 08, première québécoise… C’est à ce moment que je me suis demandé, que veux-tu devenir, quel legs veux-tu donner à la société? Je me suis dit que tout est possible, tout ce que tu as à faire, c’est de te concentrer et travailler fort. Ça a vraiment changé ma vie. Le blogue est apparu, un mois après», raconte la marathonienne.

PARTENAIRES

Partenaire
Partenaire
Partenaire
Lexis Média inc.
1428, rue Montarville, bureau 202, Saint-Bruno-de-Montarville (Québec) J3V 3T5
T +1 514 394-7156
Gouvernement du Canada
© 2017 - Tous droits réservés - Lexis Média inc.
Design graphique, programmation et hébergement: VisionW3.com