L'épigénétique confirme que tout est possible!


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
L'épigénétique confirme que tout est possible!

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

Par Imane Lahlou | Paru dans Mieux-Être Édition Octobre 2017

L'épigénétique confirme que tout est possible!

Nous sommes tous conscients qu’adopter de saines habitudes de vie est essentiel à notre santé et à notre mieux-être! Pourquoi avons-nous alors tant de difficulté à prendre soin de nous avec amour, douceur et bienveillance? Comment adopter de saines habitudes de vie naturellement en toute sérénité?

En effet, avons-nous besoin de démontrer les effets du stress, de l’épuisement, du manque de sommeil, de la sédentarité, d’une alimentation dévitalisée et de notre état d’esprit sur nos choix, notre comportement et notre épanouissement?

Influence de notre mode de vie sur l’expression des gènes
C’est en 1942 que le biologiste Conrad Waddington entamait l’étude des effets de l’environnement, du comportement et de l’histoire individuelle sur les gènes. L’épigénétique, nouvelle branche de la génétique, est restée en dormance pendant près d’un siècle. En effet, jusqu’à récemment, les recherches médicales reposaient sur la croyance que le patrimoine génétique était un acquis immuable et figé. S’il est vrai que les gènes ne changent pas, l’épigénétique démontre aujourd’hui que l’expression de ces mêmes gènes peut être modifiée.
Pour bien comprendre ce phénomène, imaginez que chacune des cellules du corps humain est un univers comprenant des spirales d’ADN. La longueur totale de ces spirales représente 300 000 fois la distance entre la terre et la lune. Notre corps est comme une galaxie dans laquelle l’ADN est le messager portant les gènes dotés de la codification, la signature permettant la synthèse d’une ou de plusieurs protéines dans l’organisme. Environ le quart de ces gènes étaient dits codants et le reste semblait, selon les croyances de l’époque, silencieuses, inutiles et n’ayant donc aucun impact sur notre santé et notre mieux-être (Junk NDA). Les dernières recherches en épigénétique révèlent que les gènes agissent comme des interrupteurs pouvant être maintenus en position ouverte, semi-ouverte ou fermée. Cette modification est induite par une réaction biochimique de l’ADN (Ex. remplacement d’un atome d’hydrogène par un groupe – CH3 sur des bases azotées appelé réaction de méthylation).

Quand on connaît le rôle majeur des gènes sur notre santé, imaginez alors les infinies possibilités! L’épigénétique démontre aujourd’hui que l’environnement, notre mode de vie et notre état d’esprit peuvent activer ou garder silencieux des gènes responsables de maladies. Une hérédité désastreuse et une histoire douloureuse ne sont pas suffisantes pour dessiner notre vie! Nous avons tous les jours la possibilité de créer une nouvelle toile en choisissant de nous aimer et de nous respecter et en adoptant de saines habitudes de vie.

Prec
Article suivant

PARTENAIRES

Partenaire
Partenaire
Partenaire
Lexis Média inc.
1428, rue Montarville, bureau 202, Saint-Bruno-de-Montarville (Québec) J3V 3T5
T +1 514 394-7156
Gouvernement du Canada
© 2017 - Tous droits réservés - Lexis Média inc.
Design graphique, programmation et hébergement: VisionW3.com