Ces émotions qui nuisent à notre santé


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
Ces émotions qui nuisent à notre santé

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

Par Dominique Paradis | Paru dans Mieux-Être Édition Octobre 2017

Ces émotions qui nuisent à notre santé

Nous vivons tous des émotions. Toutefois, certains ressentis et sentiments nuisent à notre santé et ont tendance à se nourrir des ressources vitales — protéines, vitamines, minéraux, antioxydants et acides gras — nécessaires au bon fonctionnement de notre système immunitaire. Comment agissent ces émotions qui nuisent à notre santé?

Il est tout à fait normal de vivre des émotions telles que la peine, la colère, l’anxiété, l’angoisse et la peur, mais ces émotions acidifient notre corps et augmentent notre niveau de stress oxydatif. Résultat: notre niveau d’inflammation corporelle augmente! L’inflammation étant une réaction immunitaire, il s’avère donc normal que, pour nous protéger, nous ayons besoin de puiser dans notre énergie et nos ressources vitales. Heureusement toutefois, il est possible d’éviter tous ces états en notre être en portant une attention particulière aux sources de nos problèmes, à ces événements qui nous font vivre ces émotions.

Vivre ses émotions
Les émotions acidifiantes doivent être exprimées et non refoulées ou canalisées. Il est important de ne pas les «ravaler» ou les enfouir comme si elles n’existaient pas. Vivre ses émotions est naturel et humain. Cependant, nous avons plutôt été habitués à taire ou à atténuer ce qui nous fait mal, ce qui vient nous gruger à l’intérieur, ce qui nous fait tant de peine ou nous enrage, peu importe la situation. Combien de personnes dans leur vie se sont fait dire à maintes reprises «arrête de pleurer», ce qui d’une certaine façon nous amène à nous culpabiliser de vivre nos peines ou nos colères et, par le fait même, contribue à faire augmenter l’acidité du corps? Au contraire donc, ces émotions doivent être exprimées et vécues. D’aucune manière, il n’est sain de faire comme si elles n’existaient pas. On doit les dire, les écrire, les vivre de différentes façons pour extérioriser ce qui pourrait se transformer en un poison lent et sournois restant à l’intérieur de soi.

Les émotions acidifiantes non vécues ou exprimées deviennent des déchets de ressenti qui ne sortent pas, telle une «constipation émotionnelle». Au fil du temps, la constipation peut engendrer différents problèmes de santé, ce qui irrite notre être tout entier, notre esprit et notre façon de penser. Éventuellement, ce refoulement aura un impact important sur notre inflammation corporelle et viendra débalancer l’équilibre des systèmes nerveux, hormonal, circulatoire et digestif. Dès que le corps est affecté dans son homéostasie, c’est le mal-être qui prend place. Nous développons alors, à cause des réactions biochimiques et des maux physiques, d’autres émotions acidifiantes qui proviennent de notre Soi, aucunement provoqué donc par un agent extérieur. C’est le principe de cause à effet qui prend place.

Prec

PARTENAIRES

Partenaire
Partenaire
Partenaire
Lexis Média inc.
1428, rue Montarville, bureau 202, Saint-Bruno-de-Montarville (Québec) J3V 3T5
T +1 514 394-7156
Gouvernement du Canada
© 2017 - Tous droits réservés - Lexis Média inc.
Design graphique, programmation et hébergement: VisionW3.com