Apprivoiser les passages de la vie


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
Apprivoiser les passages de la vie

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

Par Natacha Imbeault | Paru dans Mieux-Être Édition Décembre 2017

Apprivoiser les passages de la vie

Nous avons tous, un jour ou l’autre, traversé des étapes de vie, des passages plus difficiles, voire des deuils. Ces étapes sont habituellement exigeantes pour notre être à plusieurs égards. Par chance, il existe des outils efficaces qui peuvent nous accompagner avantageusement dans ces moments.  

Le retour à l’équilibre passe par diverses étapes: le choc, le déni, la colère ou la révolte face à la situation, la tristesse, le désir de s’accommoder, de trouver un arrangement dans la nouvelle réalité, l’acceptation et finalement le désir de vivre mieux. Au fils de ces étapes et de ces changements, nous menant vers un état plus serein, certaines plantes médicinales et certains élixirs floraux peuvent nous accompagner et faciliter ces passages difficiles.

Au moment du choc et dans les heures, voire les jours qui suivent, l’utilisation de l’élixir Eau-Secours* ou encore du Rescue de Bach, peuvent s’avérer d’une grande utilité. Ceux-ci calment et apaisent les «territoires agités», contribuant à retrouver une plus grande clarté intérieure et permettant la prise de décisions plus éclairées et la restauration de l’équilibre. Également, l’élixir de fleur de rhubarbe ainsi que celui de mélèze sont utiles pour laisser aller le trop-plein, à accepter plus facilement les cycles de la vie, les deuils et la mort. L’élixir du cerisier de Virginie est utile lors des états de crises aiguës ou de perte de maîtrise de soi; il ramène l’espoir, calme les orages, ancre les énergies lors des excès et redonne un peu de sang-froid.

Plantes apaisantes
Pour ce qui est des plantes à privilégier dans les moments plus difficiles, celles-ci varieront en fonction de comment le stress est vécu et géré. Un incontournable est l’avoine fleurie en infusion ou en concentré liquide. Cette plante est LA plante pour nourrir et supporter le système nerveux. On pourra lui allier d’autres plantes en fonction des besoins. Lorsque le stress affecte le système digestif (maux de ventre, perte d’appétit, etc.), je propose d’ajouter la mélisse et la camomille avec un soupçon de menthe poivrée.

Lorsque le stress apporte des palpitations et affecte le système cardiovasculaire, l’ajout d’aubépine et d’agripaume (en concentré liquide, le goût n’étant pas vraiment intéressant) sera efficace. L’élixir floral de digitale est également intéressant dans un tel cas et permet de ramener le rythme.

Pour le système nerveux surchargé et les pensées qui tournent sans cesse, l’ajout de scutellaire, de cataire et d’un soupçon de lavande est salutaire. Elles aident à lâcher prise et apaisent. Si nous n’arrivons plus à prendre des décisions, à avoir l’esprit clair, l’ajout de romarin, de basilic sacré et de mélisse sera intéressant. Les élixirs floraux de consoude et de lierre terrestre aideront à s’ancrer dans la réalité et amènent un sentiment de stabilité et de force en nous reconnectant à la terre.
Dans de tels moments, souvent, la fatigue s’installe. Pour contrôler le tout et ne pas se rendre à l’épuisement, on peut ajouter des plantes nourrissantes et toniques comme l’ortie, la rose, l’astragale ou l’éleuthérocoque au mélange initial. Aussi, l’élixir de fleur de millepertuis est un tonique et un fortifiant universel.

Prec

PARTENAIRES

Partenaire
Partenaire
Lexis Media

7750, boulevard Cousineau, bureau 103, Saint-Hubert (Québec) J3Z 0C8

Gouvernement du Canada
© 2018 - Tous droits réservés - Lexis Média inc.
Design graphique, programmation et hébergement: VisionW3.com