3 additifs alimentaires à éviter


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
3 additifs alimentaires à éviter

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

Par Dominique Paradis | Paru dans Mieux-Être Édition Décembre 2017

3 additifs alimentaires à éviter

Nous savons que notre corps, notre état d’esprit, notre énergie et nos émotions sont intimement influencés par ce que nous consommons et les nutriments contenus dans les aliments que nous ingérons. Voilà donc l’argument parfait pour nous inciter à lire les étiquettes et faire de meilleurs choix en matière d’alimentation.

Dans notre monde moderne, la majorité des aliments sont transformés, déshydratés, congelés, colorés, texturés puis emballés, cannés ou ensachés, et ce, pour en optimiser les ventes et faire en sorte que nous ayons envie, visuellement et «gustativement», de les consommer. La visée de l’industrialisation alimentaire est d’assurer des ventes et des profits, bien au-delà de la santé des consommateurs. Découvrez donc en rafale trois additifs alimentaires fortement utilisés dans l’industrie; aucune intention de vous alarmer, simplement de vous informer et de vous inciter à faire des choix les plus santé possible, pour vous et votre famille.

Qu’est-ce qu’un additif alimentaire?
En fait, il faut d’abord savoir que bon nombre d’aliments contiennent plus d’additifs que d’éléments nutritifs. Bien que ceux-ci soient individuellement considérés sans danger pour la population, les Canadiens n’ont aucune idée de la quantité de ces agents consommés dans une journée. C’est donc l’accumulation de ceux-ci qui devient dommageable pour notre santé globale puisque ces additifs ne sont pas moléculairement reconnus par le corps. Ainsi, à moins de subir une détoxication adaptée, ces agents demeurent dans le sang, les organes et les tissus; cause probable des nombreux troubles de santé que nous constatons aujourd’hui dans notre société. La modernisation alimentaire nous aura peut-être facilité la vie, mais finalement, à quel prix?

Selon le Gouvernement du Canada, un additif alimentaire est «toute substance chimique ajoutée à un aliment lors de la préparation ou avant l’entreposage, et qui s’intègre à celui-ci ou en modifie les caractéristiques pour l’obtention de l’effet technique désiré». Ce qui confirme clairement que c’est un ajout industriel et que le fruit ou le légume par exemple est soumis à un traitement pour des raisons bien spécifiques. Dans la majorité des cas, l’objectif est d’en augmenter la durée de conservation et d’en optimiser l’apparence. On peut entre autres penser aux agents colorants qui donnent l’impression que l’aliment est sain ou frais ou encore aux édulcorants qui sucrent les aliments sans toutefois en changer la valeur calorique. Dans ce dernier cas, ce n’est pas parce qu’on évite les calories que l’agent remplaçant est bon pour la santé. L’un des meilleurs exemples est l’aspartame, cet édulcorant de synthèse controversé, qui se retrouve dans bon nombre d’aliments industrialisés et qui s’avère un précurseur du cancer du sein.

Prec

PARTENAIRES

Partenaire
Partenaire
Lexis Media

7750, boulevard Cousineau, bureau 103, Saint-Hubert (Québec) J3Z 0C8

Gouvernement du Canada
© 2018 - Tous droits réservés - Lexis Média inc.
Design graphique, programmation et hébergement: VisionW3.com