Adapter vos smoothies à la saison froide


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
Adapter vos smoothies à la saison froide

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

Par Krystine St-Laurent | Paru dans Mieux-Être, édition Février 2018

Adapter vos smoothies à la saison froide

Pour plusieurs, la consommation de smoothies fait désormais partie du quotidien. Parfaits pour un petit déjeuner santé ou encore une collation permettant de patienter jusqu’au prochain repas, on aime leur côté rafraîchissant en été, mais saviez-vous qu’on pouvait aussi les adapter à la saison froide?

Le smoothie, terme francisé qui se traduit littéralement par «frappé aux fruits» ou «onctueux», a gagné en popularité ces dernières années. Réalisé à partir d’un mélange de fruit et de légumes mixés, parfois mélangé à des jus de fruits, à du lait d’amande ou autres liquides, le smoothie se veut riche en vitamines, en minéraux, et en protéines (ou bons gras). Il est possible d’imaginer une symphonie de créations toutes plus délicieuses les unes que les autres à travers les smoothies créés par soi-même à la maison.

L’ayurvéda, la branche médicale du yoga, nous rappelle l’importance d’adapter nos rituels bien-être, incluant le choix des aliments consommés selon la saison en cours. Temps froid et sec qualifie la première portion de l’hiver (de novembre à janvier) puis froid, humide et dense s’appliquent davantage à la portion fin d’hiver/printemps (février à avril). Ces variations de température peuvent avoir une réelle influence sur notre état d’équilibre : peau sèche et craquelée, mains et pieds froids, congestion des sinus, tendance à la production de mucus dans la gorge, le nez et les poumons, tendance à la léthargie, difficulté à se projeter dans l’action... nous avons tous un jour ou l’autre expérimenté ces inconforts. Selon l’ayurvéda, ces symptômes sont des signes de débalancement pouvant être liés à la saison froide, aux débalancements Vata et Kapha1. Le fait donc de consommer des aliments aux qualités froides et humides peut aggraver ces débalancements.

Smoothie d’hiver
Portions: 1 à 2 verres
• 1 branche de kale bio
• ½ bâton de céleri bio
• 1 poignée d’épinards bio
• ½ pouce de gingembre pelé*
• ½ pomme verte ou rouge
• ½ avocat
• Jus de lime au goût*
• 1 pincée de poudre de cardamome*
• Quelques branches de coriandre fraîche*
• Ajout d’un liquide au goût**

Ajoutez tous les ingrédients dans le mélangeur et faites tourner jusqu’à consistance désirée.

Voici donc quelques conseils pour adapter vos smoothies, permettant de profiter pleinement de leurs bienfaits, été comme hiver.

1.   Évitez d’ajouter de la glace ou des fruits congelés dans le smoothie. Le froid ralentit de façon significative le feu digestif, qui agit comme chef d’orchestre de la digestion. Si vous désirez utiliser des fruits congelés, faites-les décongeler à la température de la pièce avant de les ajouter.

2.  Choisissez vos ingrédients de façon stratégique:
a. Minimiser la quantité de fruits: l’ayurvéda propose de séparer les fruits et les légumes, d’aller vers la pureté, soit on utilise uniquement des fruits ou uniquement des légumes. Certains pourront trouver par contre un peu plus difficile de prendre un smoothie constitué uniquement de légumes. Dans ce cas, je propose 70-80% de légumes pour 20-30% de fruits.

b. Les fruits et légumes avec des textures plus lourdes, comme les avocats, les bananes (modérément toutefois), les pommes et les ananas seront proposés durant l’hiver.

Prec

PARTENAIRES

Partenaire
Partenaire
Partenaire
Partenaire
Lexis Media

7750, boulevard Cousineau, bureau 103, Saint-Hubert (Québec) J3Z 0C8

Gouvernement du Canada
© 2018 - Tous droits réservés - Lexis Média inc.
Design graphique, programmation et hébergement: VisionW3.com