Vivre en cohérence avec soi et la vie


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
Vivre en cohérence avec soi et la vie

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

Par Antoinette Layoun | Paru dans Mieux-Être Édition Avril 2018

Vivre en cohérence avec soi et la vie

La différence entre la survie et la vie c’est que, dans le premier cas, je n’ai pas le choix, et dans le deuxième, j’ai le choix. Prendre des moments quotidiennement et régulièrement pour s’écouter, se voir et s’accompagner dans ses états intérieurs et ses situations de vie permet de sortir de la survie et d’être dans la vie. De cette façon, je peux choisir d’être en cohérence avec tout ce que je suis, dont la réalité de ma vie.

Je vous propose ici un exercice qui vous permettra de faire un retour sur vous et identifier certaines croyances limitatives qui peuvent entretenir l’incohérence et la survie. Ces croyances seront des pistes importantes pour vous aider à voir le programme et le film qui tournent et créent le spectacle de votre vie. La bonne nouvelle est que vous pouvez transformer ces schémas et rétablir la cohérence avec votre vérité libératrice.  

1. Trouvez dix à quinze minutes pour être seul. Prenez trois profondes respirations lentes et détendez-vous. Réfléchissez à l’idée que vous êtes le créateur de votre univers et que tout ce que vous vivez dans votre vie vous a été apporté. Notez toutes vos pensées et émotions qui surgissent lorsque vous essayez d’accepter cela. Ne pas censurer ou omettre toute pensée ou tout sentiment.

2. Jetez un coup d’œil sur la liste et, pour tous les éléments négatifs qui se présentent, mettez au défi cette pensée, cette croyance ou cette émotion. Est-ce la vérité absolue? Existe-t-il d’autres possibilités?

Par exemple, en pensant que vous avez tout créé dans votre vie, vous pouvez avoir une pensée ressemblant à ceci: «Je n’ai pas les bonnes opportunités, je ne côtoie pas les bonnes personnes ou je ne suis pas dans le bon environnement. C’est pour ces raisons que je vis des choses hors de mon contrôle! Ils en sont la cause, je ne crée pas ça.»

Lancez au défi maintenant cette pensée: «Est-ce vrai que toutes les opportunités sont contre moi? Est-il possible que parfois j’agisse déjà en réaction? Est-il possible que quelque chose en moi affecte les opportunités et les comportements des personnes autour de moi? Est-ce que cela signifie que ce que je suis en train de créer dépend du comportement des gens?»

3. Examinez le schéma de croyances inconscientes que vous tenez et qui a provoqué votre pensée initiale. Dans l’exemple ci-dessus, il devient clair qu’en pensant que les autres sont les auteurs de nos malheurs, nous sommes victimes de la vie. C’est une croyance limitative qui a été apprise dès notre tout jeune âge même si nous n’en sommes pas conscients.

Faites une liste de toutes les croyances limitatives que vous pouvez découvrir sur vous-même. Regardez très attentivement comment vous réagissez aux situations, les mots que vous employez avec les autres. Ainsi que votre bavardage négatif intérieur et extérieur.

Article suivant

PARTENAIRES

Partenaire
Partenaire
Partenaire
Partenaire
Lexis Media

7750, boulevard Cousineau, bureau 103, Saint-Hubert (Québec) J3Z 0C8

Gouvernement du Canada
© 2018 - Tous droits réservés - Lexis Média inc.
Design graphique, programmation et hébergement: VisionW3.com