Vivre en cohérence avec soi et la vie


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
Vivre en cohérence avec soi et la vie

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

Par Antoinette Layoun | Paru dans Mieux-Être Édition Avril 2018

Vivre en cohérence avec soi et la vie

Il est facile de se laisser prendre dans le tourbillon de la vie. Nous devenons alors déconnectés de notre source avec la sensation de manque, de subsistance et de vide. Nous commençons à nous sentir seuls et inutiles. En vérité, nous ne sommes jamais seuls, nous avons accès à une source nourrissante infinie et nous avons une grande signification au sein de l’Univers et de la vie. À tout moment, l’Univers est prêt à communier avec nous et à nous assister dans notre but de vie et nos tâches quotidiennes. Mais êtes-vous prêt à lui dire «oui»?

Les situations que la vie nous présente sont souvent des opportunités de faire un choix en lien avec notre vision et notre attitude. Dans mon dernier article Changer de conscience, changer de vie, je vous ai introduit à des étapes simples qui vous permettent, tout en étant dans l’action du quotidien, de rester dans la présence, la conscience et de choisir. Même avec les meilleures intentions, nous avons tendance à avoir cette perception que nous sommes «victimes» des situations et de la vie. À d’autres moments, peut surgir un sentiment que quelqu’un ou quelque chose est contre nous à la limite, comme si l’Univers lui-même n’était pas de notre côté.

L’exemple de Joan et Nicole
Joan et Nicole ont eu toutes les deux l’opportunité d’aller en Afrique dans des zones éloignées pour développer le marché de la chaussure. Voilà la réaction de chacune en arrivant sur place:

Joan contacte sa compagnie en leur disant qu’il n’y a rien à faire ici. Personne ne porte de chaussures. Par la suite, elle est déçue et elle se dit que sa compagnie lui a fait perdre son temps et son énergie. Qu’elle n’est pas chanceuse et que l’Univers est toujours contre elle.

Nicole contacte sa compagnie avec un grand enthousiasme. Personne ici ne porte de souliers! Elle leur demande d’envoyer de l’inventaire, car il y a une grande opportunité! À la fin de sa journée, elle rend grâce à cette compagnie qui lui offre des possibilités merveilleuses et elle se sent bénie que l’Univers travaille avec elle.

En lisant l’exemple ci-dessus, vous identifiez-vous à Joan ou à Nicole? Joan opère bien sûr à partir de la mentalité de la victime qui est profondément enracinée dans son subconscient. Elle se sent non seulement mal, mais renforce le même modèle, comme dans cet exemple, et maintient son énergie et son taux vibratoire à des niveaux très bas. Dans d’autres mots, elle dit «non» à l’Univers et la vie. Tandis que Nicole a la mentalité de l’abondance! Elle dit «oui», dans le sens où la vie et l’Univers sont là pour la soutenir. Elle se sent enthousiaste et a un regard plein de gratitude et d’émerveillement. Nous souhaitons tous avoir totalement une attitude comme Nicole, mais nous devons admettre que nous pouvons avoir parfois, pour ne pas dire souvent, une attitude comme Joan. Mais d’où vient cette attitude?

Les blocages et les schémas inconscients
Nous portons tous des croyances et des schémas limitatifs dans notre subconscient (sous la conscience). D’ailleurs, à chaque instant, nous ne sommes conscients que d’une infime partie de nous-mêmes. La majorité de ce que nous sommes (nos registres et nos mémoires) nous est inaccessible. Tel un iceberg, seulement 10 % de nous-mêmes sont visibles (conscient), tandis que l’autre 90 % est caché sous l’eau (préconscient et inconscient). À moins que nous ne prenions conscience de nos schémas limitatifs, que nous les apprivoisions et les transformions, ils dirigent littéralement le spectacle de notre vie!

Si vous pensez que vous êtes une victime, vous attirerez des personnes et des circonstances qui vous garderont en mode victime. Et si vous avez la chance d’avoir des gens, dans votre vie, qui ne vous traitent pas de cette façon, vous créerez des situations dans cette relation pour vous assurer qu’ils le feront ou pour vous assurer de vous sentir victime... inconsciemment bien sûr! Le monde et nos expériences sont filtrés à travers nos propres perceptions et nos croyances subconscientes. Mettez deux personnes dans la même situation, comme Joan et Nicole, et nous pouvons être certains que celle qui porte le modèle victime se sentira victime.

Prec

PARTENAIRES

Partenaire
Partenaire
Lexis Media

7750, boulevard Cousineau, bureau 103, Saint-Hubert (Québec) J3Z 0C8

Gouvernement du Canada
© 2018 - Tous droits réservés - Lexis Média inc.
Design graphique, programmation et hébergement: VisionW3.com