Les merveilles de la symbiotique


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
Les merveilles de la symbiotique

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

Par Romain Gagnon | Paru dans Mieux-Être Édition Avril 2018

Les merveilles de la symbiotique

Démystifier les prébiotiques, probiotiques et les fermentations
Les micro-organismes entretiennent sommairement trois types de relations avec les plantes et animaux supérieurs qu’ils habitent soit le parasitisme, le saprophytisme ou la symbiose. Certains sont nuisibles, d’autres souhaitables... démystifions un peu tout cela.

Dans le cas du parasitisme, le micro-organisme nuit à la santé de son hôte, on pense par exemple au pied d’athlète qui est dû à une infection fongique des orteils.
Dans le deuxième cas, soit le saprophytisme, le micro-organisme profite de son hôte sans lui nuire ni l’aider. C’est le cas notamment des savoureux pleurotes qui poussent sur les arbres morts à l’automne. Ce champignon ne nuit pas à son hôte, car il est déjà mort. Néanmoins, il aide la forêt en la débarrassant des troncs morts et en les convertissant en humus.

Finalement il y a ces fameux micro-organismes qui payent un généreux loyer à leur hôte. Par exemple, les arbres feuillus en forêt vivent tous en symbiose avec un champignon mycorhizien. Les radicelles des racines nourrissent les champignons avec des glucides issus de la photosynthèse alors que les enzymes des champignons prédigèrent les minéraux du sol afin de les rendre biodisponibles à l’arbre. Si une pluie acide tue le champignon, l’arbre risque fort de mourir également.

Chez l’homme
Plusieurs micro-organismes habitent les intestins de l’homme et entretiennent une relation symbiotique avec lui. On les appelle «probiotiques». Ces champignons et bactéries (Lactobacillus rhamnosus, Saccharomyces boulardii, Bifidobacterium bifidum…) procurent en effet d’innombrables bénéfices au corps humain. Par exemple, ils sont la seule source de vitamine K2 qui, pourtant, est essentielle à la bonne santé des os. Ils préviennent également moult maladies comme l’intolérance au lactose, le syndrome du côlon irritable, la tourista ou encore la diarrhée qui suit normalement un traitement antibiotique.

Prec

PARTENAIRES

Partenaire
Partenaire
Partenaire
Lexis Media

7750, boulevard Cousineau, bureau 103, Saint-Hubert (Québec) J3Z 0C8

Gouvernement du Canada
© 2018 - Tous droits réservés - Lexis Média inc.
Design graphique, programmation et hébergement: VisionW3.com