La psychologie du bikini pour l'âme


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
La psychologie du bikini pour l'âme

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

Par Mériane Labrie | Photo: Brigitte Thériault | Paru dans Mieux-Être, Édition Juin 2018

La psychologie du bikini pour l'âme

Boire de l’eau, bien manger, bien dormir, se loger, se vêtir et… bouger le plus possible. C’est l’ABC d’une vie équilibrée. Une vie où le bien-être, la confiance en soi et le sentiment de réalisation brillent de tous leurs éclats. Si j’exagère? Absolument pas.

Il n’y a pas d’âge pour commencer à prendre soin de soi
C’est une décision qu’on prend un jour, pour soi. Pour s’assurer d’un succès à long terme, il faut que cette décision vienne du cœur. On doit être 100% convaincu. Si on prend le temps de manger, de boire de l’eau et de dormir tous les jours, pourquoi est-ce qu’on n’arriverait pas à bouger un peu? Pas besoin de sortir courir un 10 km tous les jours ou de se farcir une séance intense de vélo, de natation ou de je-ne-sais-quoi. Il suffit de décider, pour soi, que c’est aussi important que de manger ou de dormir. Il suffit d’en faire un besoin vital pour son bien-être au quotidien. Son «soi» bienheureux. C’est vrai, il y a beaucoup de « soi » dans ce petit paragraphe… mais c’est parce qu’on est la seule et unique personne responsable de nos décisions et de nos choix. Les autres n’ont aucun pouvoir. Aucun.

Ce qui me fait rire: les régimes miracles et les exercices pour entrer dans son bikini. Comme si, pendant la saison froide, on se laissait aller au détriment de notre bien-être. Comme si, sous nos chandails de laine, on se cachait… à nous-même qu’on n’est pas bien. Comme si le «bikini» valait 10 sur 10 sur l’échelle du bien-être. Allons-nous vraiment laisser deux morceaux de Lycra décider de notre état de bien-être? Non merci. Si on ne s’offre pas la crème de la crème pour être bien, qui va le faire à notre place?

Mettre «bouger» à notre menu quotidien
Que diriez-vous d’être bien dans votre corps toute l’année? On pourrait appeler ça, pour rire, la «psychologie du bikini pour l’âme». Être bien toute l’année, ça se peut. C’est un choix que j’ai fait dans la jeune vingtaine (j’ai maintenant quitté la trentaine…) Maintenant, y’a rien pour m’arrêter. C’est devenu un choix, un mode de vie. Je n’ai pas de mérite, je ne me force même pas. J’aime ça et ça vient de mon cœur. C’est dans mon agenda et je le fais. Simplement. Ça me rend heureuse de prendre soin de moi. C’est un cercle vicieux de bien-être absolu. Ça vous intéresse?

Prec

PARTENAIRES

Partenaire
Partenaire
Lexis Media

7750, boulevard Cousineau, bureau 103, Saint-Hubert (Québec) J3Z 0C8

Gouvernement du Canada
© 2018 - Tous droits réservés - Lexis Média inc.
Design graphique, programmation et hébergement: VisionW3.com