D'abord la paix intérieure, ensuite le succès


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
D'abord la paix intérieure, ensuite le succès

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

Par Michèle Cyr | Paru dans Mieux-Être, Édition Août 2018

D'abord la paix intérieure, ensuite le succès

Petite réflexion : sur quoi comptez-vous pour assurer votre bien-être ? Est-ce extérieur à vous ?

Neuf ans après l’écriture de Que la force d’attraction soit avec toi, qui explique comment créer ses désirs, je sais désormais que les bénéfices associés à leurs réalisations sont temporaires, très temporaires, surtout s’ils viennent de l’ego. Après avoir réalisé un désir, on en verra un autre se pointer à l’horizon. Les désirs perpétuels caractérisent notre humanité et nous imposent une course sans fin, ce qui nous jette dans une lourde spirale.

Le tourbillon des désirs perpétuels
En effet, une lourde spirale s’installe alors, car si un désir n’est pas satisfait, si un acquis est perdu ou si une réalisation disparaît, on risque d’être déçu, anxieux et même en colère. On sort perdant et épuisé de cette spirale. Je le sais, car je les ai vécus, ce bonheur temporaire de posséder, de gagner, de réaliser, ainsi que la déception de perdre. Par exemple : lors du lancement de mon dernier livre, je me suis laissé prendre au jeu de l’ego, en me préoccupant du nombre de « J’aime » sur ma page Facebook, du nombre d’entrevues obtenues dans les médias, etc. J’étais de retour dans un tourbillon, jusqu’à ce que je m’arrête en me demandant si le nombre de « J’aime » allait déterminer mon bien-être, ma paix intérieure. En écrivant ces mots, je réalise combien c’était ridicule. Je réalise aussi combien c’est facile, malgré des années de pratiques spirituelles, de se perdre dans la course de l’ego !

Qu’en pensez-vous ? Dans quelle spirale êtes-vous coincé présentement ?

Un être spirituel doté d’une expérience humaine
Lorsqu'on sort de cette spirale de désirs incessants, on découvre que le réel moteur et la raison d’être de notre vie, c’est de vivre à partir de l’amour, en lien avec notre être spirituel. Ainsi, nous pouvons créer une vie satisfaisante et sereine, car elle est créée à partir de ce que nous sommes vraiment, un être spirituel.

Je sais aussi avec certitude que je suis avant tout un être spirituel doté d’une expérience humaine, et non le contraire. D’abord, un être spirituel, ensuite une personne humaine qui peut avoir des besoins et des aspirations.

On prend aussi conscience que notre paix intérieure et notre bien-être ne dépendent pas de ce qui se passe à l’extérieur de nous ; ils dépendent plutôt exclusivement de ce qui se passe à l’intérieur de nous. L’extérieur est le reflet de notre condition intérieure. Nous devons donc nous concentrer sur notre intérieur !

Cela ne veut pas dire de ne pas avoir de désirs ou de renier notre vie humaine. Pas du tout ! Par contre, on doit se demander avec vigilance, à chaque moment, à partir de quoi on veut vivre et créer. De l’ego ou de l’être spirituel ? De la peur ou de l’amour ? De l’extérieur ou de l’intérieur ?

Article suivant

PARTENAIRES

Partenaire
Partenaire
Lexis Media

7750, boulevard Cousineau, bureau 103, Saint-Hubert (Québec) J3Z 0C8

Gouvernement du Canada
© 2018 - Tous droits réservés - Lexis Média inc.
Design graphique, programmation et hébergement: VisionW3.com