La peau miroir de soi


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
La peau miroir de soi

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

Par Dominique Paradis | Paru dans Mieux-Être, Édition Août 2018

La peau miroir de soi

Les vitamines B
Elles rendent la peau plus souple. La chaîne des vitamines B joue un rôle primordial sur l’ensemble du corps, ayant un effet bénéfique sur tout le système tégumentaire, incluant les cheveux et les ongles. La vitamine B contribue à la réparation cellulaire et diminue les possibles irritations cutanées. Elle stimule aussi la circulation cellulaire, ce qui permet une meilleure élimination des déchets et une plus grande régénérescence. Les minéraux ont besoin des vitamines B pour être assimilés adéquatement. Un apport suffisant en vitamine B12 permet à la peau de lutter contre la sécheresse, les rougeurs, l’acné et d’autres imperfections. Toutefois, pour optimiser l’assimilation de la vitamine B12, on doit s’assurer d’une consommation suffisante de l’ensemble des vitamines du groupe B.

La vitamine C
Elle fortifie vos défenses et votre peau. Elle protège lors des expositions au soleil. Elle est essentielle si vous voulez avoir une belle peau et de beaux ongles. Elle agit contre les radicaux libres, qui réduisent la teneur en collagène et en élastine (fibres qui soutiennent la structure cutanée) et qui causent les rides et autres signes extérieurs du vieillissement de la peau. Elle est complémentaire à l’assimilation de la vitamine B et sera complice de la vitamine E dans ses fonctions.

Le vitamine E
Elle lutte contre l’oxydation et les radicaux libres. Elle aide l’épiderme à rester aussi souple et lisse que possible. L’oxydation provoque la plupart des dommages qui se produisent sur la peau en vieillissant. Ce que nous buvons, mangeons et vivons a impérativement un impact sur l’accélération du vieillissement des tissus. Toutes les vitamines sont nécessaires à notre bonne santé, mais la vitamine E se distingue par ses qualités antioxydantes, précieuses pour la peau. Elle est présente dans toutes les cellules du corps et protège leurs membranes de la destruction liée à leur exposition à l’oxygène. La vitamine E a aussi un effet anti-inflammatoire. Une consommation suffisante de vitamine E protège contre l’acné.

La vitamine « soleil » : la vitamine D
Elle intervient dans l’absorption du calcium et du phosphore, qui sont pour leur part absorbés par l’intestin. Il faut donc s’assurer d’éviter toute constipation ou trouble intestinal, incluant les diarrhées, pour avoir une biodisponibilité suffisante des minéraux et éviter des carences qui auraient une incidence sur l’ensemble de la santé, mais aussi sur les possibilités d’absorption des vitamines B et D. Elle est principalement produite par le corps grâce à l’action des rayons ultraviolets (UVB) sur la peau. Il est important de noter que l’usage excessif de crèmes solaires bloque la synthèse de la vitamine D. La vitamine D est présente dans notre épiderme.

C’est ici que se pose la question, à savoir quoi choisir entre l’application d’une crème solaire, pour se protéger, et l’absence de crème pour laisser sa peau se nourrir de la vitamine D produite par le soleil. Notez que le choix de votre crème solaire déterminera la quantité de produits chimiques que votre corps ingérera par la peau. Il est donc important de bien la choisir et de lire les étiquettes.

La peau et l’absorption
Ce grand organe a donc des propriétés excrétrices, mais il absorbe aussi ce qui provient de l’extérieur, comme la pollution, l’air ambiant, mais aussi les produits de soins et les cosmétiques, dont plusieurs contiennent des métaux lourds et des produits chimiques. En cette saison estivale tant attendue, sommes-nous donc condamnés à rester à l’ombre pour nous protéger du soleil plutôt que de nous badigeonner de crème solaire, contenant trop souvent des ingrédients néfastes ? Il suffit en fait d’être à l’affût des ingrédients susceptibles de nous intoxiquer une fois appliqués sur notre peau, un organe d’excrétion et d’absorption.

La plupart des crèmes solaires contiennent des produits chimiques qui pourraient avoir un effet toxique. La peau n’étant pas une barrière infranchissable, les composés contenus dans les crèmes solaires peuvent se retrouver dans la circulation sanguine. Les chercheurs nous mettent en garde contre certains ingrédients contenus dans les produits solaires, lesquels traversent la peau et seraient néfastes pour notre santé. Tant il est important de savoir quoi donner à notre peau pour la nourrir, tant il est important de savoir quoi éviter pour ne pas l’intoxiquer !

PARTENAIRES

Partenaire
Partenaire
Lexis Media

7750, boulevard Cousineau, bureau 103, Saint-Hubert (Québec) J3Z 0C8

Gouvernement du Canada
© 2018 - Tous droits réservés - Lexis Média inc.
Design graphique, programmation et hébergement: VisionW3.com